ETHNOBOTANIQUE

Une dilettante veille sur ce sujet

Archive pour protection de la nature

Les plantes de montagne : regards et débats sur un patrimoine

Actes de colloque de Marlène Albert-Llorca, Raphaële Garreta et Jean-Paul Métailié, Université Toulouse le Mirail, Maison de la Recherche, 6-8 Novembre 2009, 127 p.

L’idée que la nature est un patrimoine que l’humanité se doit de conserver est aujourd’hui largement admise. Plus problématique est la question des moyens à mettre en œuvre pour atteindre ce but. Car cet objectif ne suppose pas seulement qu’on dispose de savoirs et de techniques scientifiquement valides mais aussi qu’on prenne en compte les enjeux sociaux, économiques et symboliques des processus de patrimonialisation. C’est autour de ces prémisses que le colloque international  » Les plantes de montagne : regards et débats sur un patrimoine  » a réuni du 6 au 8 novembre 2009 à l’Université de Toulouse II des chercheurs en sciences sociales (géographes, sociologues, ethnologues) et des naturalistes ou écologues, appartenant pour la plupart à des institutions chargées de la conservation de la nature ou de la gestion des espaces naturels. Deux types de questions ont été abordées. D’une part, les processus de patrimonialisation de la flore : leurs justifications scientifiques et les questions qu’elles soulèvent, leurs enjeux socio-économiques et symboliques (les plantes peuvent avoir une valeur emblématique de l’identité régionale ou nationale), les tensions sociales suscitées par les mesures de protection de certains habitats ou espèces végétales utilisées par les populations locales. L’autre volet du colloque a porté sur les débats concernant la gestion patrimoniale de la végétation. Faut-il laisser faire la nature ou intervenir sur ses dynamiques pour conserver la biodiversité ? Et, dans ce cas, faut-il laisser aux scientifiques le soin d’intervenir ou faut-il tenir compte aussi, et comment, des savoirs et savoir-faire traditionnels des populations locales ?

Actes intégralement accessibles en version PDF (3.91 Mo) sur Hal-Shs et sur Symposciences.

 

« Dernière chance pour la biodiversité ». Les arbres de Verdun, déplacés pour le climat

Article de Angela Bolis et Nicolas Leblanc, Le Monde, juillet 2016

« Pour les forestiers, habitués au temps long des arbres et à une certaine constance de leurs conditions de vie, le grand défi du XXIe siècle sera de faire face à un facteur nouveau d’instabilité : le changement climatique. Son rythme, inédit, confrontera nombre d’essences à des températures et des précipitations qui auront sensiblement évolué au cours même de leur vie séculaire. Depuis 2011, l’Office national des forêts (ONF) tente d’anticiper ce phénomène grâce au projet Giono : une expérience de «  migration assistée » d’arbres provenant du sud de la France, où ils sont particulièrement menacés par le réchauffement, pour les planter en forêt de Verdun. Reportage sur ces plantations de jeunes chênes et hêtres, pionniers d’une lente migration climatique de la flore vers des latitudes plus clémentes… »
Lire et regarder le reportage interactif ici.

Les labels dans le domaine du patrimoine culturel et naturel

Colloque, Orléans, 15 et 16 décembre 2016

Apparue dans les années soixante, l’utilisation de la technique du label en matière de patrimoine connaît depuis quelques années une croissance spectaculaire.

Issue du domaine de l’activité économique, ce label appliqué au patrimoine rend compte de l’ouverture du champ patrimonial à toute une série de nouveaux objets, en référence au sens anthropologique. D’initiative publique ou privée, il se retrouve à toutes les échelles territoriales : régionale, nationale mais aussi européenne et internationale.

Au regard de cette évolution, le colloque entend porter l’accent sur la typologie diversifiée de ces labels, sur leur portée juridique et leur impact auprès des acteurs du patrimoine et des publics.

Voir l’intégralité du programme sur Calenda.

Nouveau site internet présentant l’inventaire des fonds d’archives des acteurs privés et des associations de la protection de la nature

Un nouveau site internet se propose de recenser les inventaires d’archives d’associations de protection de la nature. Ces associations sont classées par département.

On peut aussi y trouver le catalogue des archives définitives (ou archives d’intérêt historique). Ces archives ont fait l’objet de dons auprès des services d’archives patrimoniaux où elles sont conservées : archives nationales (associations à couverture nationale) ou archives départementales (associations à couverture territoriale). Les inventaires ont été réalisés en partenariat avec l’Association histoire de la protection de la nature et de l’environnement (AHPNE), les Archives nationales et départementales.

[Info Le Ruche].

La financiarisation du vivant

Émission de radio « Terre à terre » de Ruth Stégassy, radio France Culture, 31.01.2015

Avec Sandrine Feydel, autour de son film documentaire « Nature, le nouvel eldorado de la finance » diffusé le mardi 03 février sur Arte.

Ré-écouter l’émission de radio ici ou lire des informations sur le documentaire .

Communiquer sur le patrimoine naturel. Discours de presse locale dans les Ramières de la Drôme, Rhône-Alpes (1981-2008)

Article de Emeline Comby et Yves-François Le Lay paru dans « Développement Durable & Territoires », 5, 2 (2014), p. 17

Les représentations drômoises envers un espace patrimonialisé ont connu d’importantes mutations entre 1981 et 2008. 85 articles et 56 images d’un hebdomadaire local montrent comment se forment les images d’un espace singulier et celles de politiques d’aménagement et de gestion. Des figures animales et végétales sont utilisées tour à tour, dans une optique de marketing territorial. Ce choix d’emblèmes témoigne du passage d’un espace protégé valorisant l’espèce menacée à un vecteur du développement local. Les attentes du public à l’égard de leur patrimoine peuvent alors se distinguer de ce que les scientifiques considèrent comme patrimonial. Les définitions du patrimoine naturel dépendent certes du contexte environnemental, mais aussi politique (avec l’appropriation d’une protection de type top down), économique (avec la mise en tourisme) ou socioculturel.

Accessible intégralement en version PDF (2,9 Mb) sur HAL-SHS.

Histoire de l’environnement et de sa protection

Rendez-vous de l’Histoire de Blois,  vendredi 11 octobre 2013 (9h-18h) au lycée d’hôtellerie et de tourisme de Blois.

Dans le cadre des Rendez-vous de l’Histoire de Blois, Fabien Loche et Rémi Luglia organisent une journée d’étude sous l’égide de l’Association pour l’Histoire de la Protection de la Nature et de l’Environnement (AHPNE) et du RUCHE. L’histoire environnementale renouvelle aujourd’hui le champ historique. Sa diversité et sa fécondité seront explorées le matin par la présentation d’ouvrages récents et l’après-midi par une réflexion sur le thème « guerre et environnement».

Voir le programme complet ici.

[Info Ruche].