ETHNOBOTANIQUE

Une dilettante veille sur ce sujet

Archive pour Philippe Clergeau

Les mondes de la biodiversité urbaine

Émission de radio « Continent sciences », radio France Culture, 4 janvier 2016

La ville est l’établissement humain par excellence. C’est là où la grandes majorité des Hommes vit et vivra. La ville à toujours été considérée comme un monde à part, jamais en tout cas comme un espace de nature. Pourtant, depuis quelques décennies, des recherches conduites par des naturalistes et des écologues montrent que l’univers citadin n’est pas une sorte de « non-nature ». Elle accueille même beaucoup d’espèces. Quelles soient végétales ou animales.

Ainsi, pour prendre quelques exemple parmi les animaux, les ratons-laveurs s’installent dans la plupart des villes américaines et canadiennes. A Paris, ce sont plus de 3000 perruches à collier, qui exhibent le rouge franc de leur bec et le vert brillant de leur plumage. Les renards sont quelques milliers dans les espaces londoniens. Paris, trop dense, et pauvre en refuge rend difficile le dénombrement des Goupils, surtout que c’est un carnassier d’une grande discrétion. Pourtant un épisode neigeux à permis d’identifier des traces de renard dans les jardins du muséum à Paris. Ce dernier rendez-vous de Continent Sciences de l’année 2015 est dévolu à la biodiversité citadine.

Avec Philippe Clergeau et Nathalie Machon, pour « Où se cache la biodiversité en ville » (Quae, 2014). Les auteurs, tous deux professeurs au Muséum national d’histoire naturelle, sont spécialistes de la biodiversité urbaine. Philippe Clergeau consacre ses recherches aux modalités d’installation de la biodiversité, depuis les bâtiments végétalisés jusqu’aux trames vertes urbaines. Il anime de nombreux travaux interdisciplinaires sur le projet urbain écologique. Nathalie Machon travaille sur le fonctionnement écologique des populations et communautés végétales en ville, ainsi que sur les pratiques de gestion qui améliorent la qualité de la biodiversité.

Émission à ré-écouter sur la page de l’émission.

 

Publicités

Biodiversité et paysage urbain

Conférence de Philippe Clergeau, Marseille (Maison de l’Architecture), 28 avril 2010, 18h

Si la biodiversité renvoie spontanément au fonctionnement des écosystèmes majeurs (forêts, océans, cours d’eau, zones humides, etc.), sa dimension urbaine est encore très peu étudiée. L’étalement urbain portant atteinte aux milieux de manière générale, le maintien de la nature et de la biodiversité en ville apparaît essentiel.

Mais l’écosystème ville présente des spécificités remarquables. Sous la pression des citadins, la ville se dote d’espaces verts de plus en plus naturels, offrant un espace de vie favorable à une foule d’espèces animales et végétales. Les espèces y développent des comportements particuliers, certaines y meurent pendant que d’autres y prolifèrent. Qu’il s’agisse d’espèces protégées ou de nature ordinaire, la ville est un lieu de vie d’une faune et d’une flore souvent ignorées. Les interactions des espèces avec le fait citadin sont multiples : pollution et dépollution, esthétisme, parcs récréatifs, invasions, conditions climatiques…

Peut-on parler d’écosystème urbain ? La ville, menace ou chance pour la biodiversité ? À quelles conditions ? Comment faire cohabiter citadins et espèces floristiques et faunistiques ?

Informations et inscription : http://www.agam.org/fr/publications-manifestations/id-de-villes/publications/id-de-villes-biodibersite.html