ETHNOBOTANIQUE

Une dilettante veille sur ce sujet

Archive pour maladie digestive

Etude Ethnobotanique des plantes utilisées dans le traitement des maladies de l’appareil digestif à Kinshasa et ses environs, République Démocratique du Congo

Article de Marie-Cakupewa C. FUNDIKO, M. Angoyo MANDANGO, et Brigitte Mapendo MUTAMBALA paru dans International Journal of Innovation and Scientific Research, Vol. 31 No. 1 Jun. 2017, pp. 194-203

La présente étude, est consacrée exclusivement à l’étude  ethnobotanique des connaissances  traditionnelles sur les plantes utilisées pour soigner les maladies du tube digestif. Elle a pour objet principal la collecte des données sur les plantes utilisées, leurs noms, les parties utilisées, le mode de préparation des recettes et leur voie d’administration aux patients. Pour  ce  faire, les  enquêtes  ethnobotaniques  auprès des  tradipraticiens  et vendeurs  ont  permis  d’inventorier  87  plantes employées dans le traitement des maladies du tube digestif à Kinshasa. Les familles des Euphorbiaceae, les Zingiberaceae, les Asteraceae et les Rubiaceae sont les plus recherchées dans cette catégorie de maladie. Certaines espèces utilisées jouent un double rôle sur le plan traditionnel, alors que certaines plantes sont exclusivement à usage médicinal, d’autres par contre servent à la fois de médicament et d’aliments. Pour améliorer la compréhension de l’importance et de la valeur des plantes médicinales, la présente étude a décrit, dans la mesure du possible, les noms vernaculaires des plantes et les langues locales.  Tout en suggérant aux populations moins nanties une source importante de médicament à moindre cout, l’étude préconise une  exploitation  et  utilisation  rationnelle  des  plantes  pour  faciliter  l’accessibilité  aux  soins  de  santé  pour  tous  pour  le développement durable.

Article intégralement accessible ici.

Les plantes de la famille des Apiacées dans les troubles digestifs

Thèse de Paloma Filliat, Pharmacie, Grenoble, 27/09/2012, Serge Krivobok (Dir.), 139 p.

Autrefois appelées Ombellifères (de par leur inflorescence en ombelle), les Apiacées sont une famille de plantes très évoluées au sein des Angiospermes, utilisées tant sur le plan alimentaire que médicinal. En phytothérapie, les Apiacées sont particulièrement indiquées dans le traitement des troubles fonctionnels digestifs grâce à leurs huiles essentielles ; elles sont utilisées dans les cas de dyspepsie, aérophagie, météorisme, colopathie fonctionnelle, gastrite, reflux gastro-œsophagien et dans les coliques du nourrisson grâce à leurs propriétés synergiques : eupeptiques, spasmolytiques, antiseptiques et carminatives. Les plantes de cette famille ayant des indications reconnues dans la prise en charge des troubles fonctionnels digestifs sont l’aneth (Anethum graveolens L.), l’angélique (Angelica archangelica L.), l’anis vert (Pimpinella anisum L.), le carvi (Carum carvi L.), la coriandre (Coriandrum sativum L.) et le fenouil doux (Foeniculum vulgare Mill. var. dulce). Le cumin (Cuminum cyminum L.) et le fenouil amer (Foeniculum vulgare Mill. var. vulgare) ne figurent pas aux cahiers de l’Agence n°3, 1998 mais ont pourtant une action non négligeable dans ces troubles digestifs. Après un rappel sur la situation juridique actuelle de la phytothérapie en France, les médicaments à base d’Apiacées ainsi que les compléments alimentaires disponibles actuellement à l’officine sont listés et accompagnés de conseils liés à leur délivrance.

Thèse intégralement accessible en version PDF (3,9 Mb) sur DUMAS.