ETHNOBOTANIQUE

Une dilettante veille sur ce sujet

De ce côté, on trouve quelques « lieux » ressources

BIBLIOTHÈQUES SPÉCIALISÉES

Environnements, populations, sociétés (UMR 7206)
Museum National d’Histoire Naturelle
3 rue Cuvier
75005 PARIS
Sonner à « Bibliothèque d’ethnobiologie » (1er étage)
Tél. : 01 40 79 36 60
Fax : 01 40 79 38 15
Ouverture au public lundi et mardi de 9h30 à 12h15 et de 13h45 à 17h.
Inscriptions : pas de formalités d’inscription particulières
Prêt : uniquement PEB (Prêt Entre Bibliothèques), sinon lecture sur place.
Un catalogue du fonds est accessible en ligne. Deux types de consultation sont proposées :
– la recherche « simple » permet d’interroger indifféremment l’ensemble des champs de la base de données
– la recherche « avancée » permet d’interroger de manière plus précise sur des critères spécifiques de recherche (Auteurs, Organismes, Mots du titre, Mots-clés, Date de publication, Congrès, Exposition et Titre de revue)
De plus, il y a possibilité de créer des paniers avec export de notices en PDF ou envoi par mail.
Un état des dernières acquisitions est disponible en version PDF chaque mois.
Enfin, certaines publications des chercheurs de ce laboratoire sont mentionnées et accessibles sur HAL (par auteur, par année ou par type de documents).
______________________________________________________________________________________________

Bibliothèque de lInstitut Européen d’Histoire et des Cultures de l’Alimentation (IEHCA)

16 rue Briçonnet

37000 Tours

Horaires

Du lundi au jeudi : 9h-12h15 ; 14h-18h

Vendredi : 9h-12h15

Contact

<a href= »veronique.jira@iehca.eu « >Véronique Jira

02 47 05 00 33

Créée en 2002, la bibliothèque dispose d’un fonds spécialisé en histoire et cultures de l’alimentation. Si la priorité est donnée aux publications historiques, les ouvrages d’autres disciplines peuvent être retenus. L’ethnologie, la sociologie, l’archéologie… contribuent en effet également à améliorer la connaissance en histoire et cultures de l’alimentation. La bibliothèque s’intéresse à l’Europe pour s’étendre aux zones importantes pour leur contribution à l’histoire de l’alimentation, aux habitudes culinaires, etc. C’est le cas par exemple du monde islamique qui semble avoir eu une influence sur l’Europe pendant le Moyen âge ; même remarque pour le Nouveau Monde qui a fini par avoir une influence importante sur l’alimentation européenne à compter de 16ème siècle. Les lecteurs disposent actuellement d’un fonds de 3300 ouvrages qui s’accroît régulièrement. Ils peuvent également consulter des collections de périodiques spécialisés.

Un catalogue en ligne est disponible mais ne permet pas d’accès direct à des documents numérisés.

Possibilité également de faire des recherches dans des bibliographies.

_____________________________________________________________________________________________

Bibliothèques de lInstitut pour la Recherche et le Développement (IRD)

L’IRD met ses ressources documentaires à disposition des acteurs de la recherche pour le développement. Le fonds documentaire IRD rassemble les publications des scientifiques de l’institut, sous forme papier ou numérique. Il comprend plusieurs centres de documentation en France métropolitaine (Bondy – Montpellier (Centre IRD et Maison des Sciences de l’Eau) – Orléans) et dans la zone tropicale (AbidjanCayenneDakarLa PazNiameyNouméaOuagadougouPapeeteQuitoTunis).

La base de données documentaire de l’IRD en ligne « Horizon / Pleins textes » permet l’accès aux publications des scientifiques de l’IRD (67 000 références dont 37 000 documents téléchargeables) ainsi qu’à un catalogue des centres de documentation (110 000 références avec un accès général ou bien par centre de documentation).

Deux modes de recherches sont proposés (simple et avancée avec accès restreint en intranet) mais il n’est pas possible de sélectionner uniquement les documents téléchargeables dans le formulaire. Enfin un accès par chronologie et thématiques est offert.

A signaler qu’un flux de syndication permet d’être averti des nouvelles publications de l’IRD.

_________________________________________________________________________________________

Bibliothèque du Musée du Musée départemental ethnologique de Haute-Provence, Salagon (Mane, 04)

Le musée départemental ethnologique de Salagon a été conçu en 1981 par l’association Alpes de Lumière pour contribuer à la connaissance de la Haute Provence et de la culture, passée et contemporaine, de ses habitants. Les enquêtes thématiques auprès de la population en sont la base et sont restituées au public sous forme d’expositions, de livres, de films, d’animations, de stages, de séminaires. Doté d’un Conseil scientifique d’une vingtaine de membres, il agit en partenariat avec l’Université et le monde de la recherche, mais aussi avec des associations locales, des chercheurs amateurs, des communes, des acteurs du développement local… Reconnu pour la qualité des recherches qu’il poursuit, le musée départemental ethnologique de Salagon a reçu, en 1996 le label ‘Ethnopôle’ décerné par le Ministère de la Culture. Salagon développe et fédère des recherches sur les savoirs de la nature et possède à ce titre un centre de documentation très fourni sur ce sujet.

Aucun catalogue ni base de données ne sont cependant accessibles en ligne.

Contact : Mme Jourdan, 04 92 75 70 50

_________________________________________________________________________

« BIBLIOTHÈQUES » NUMÉRIQUES GÉNÉRALISTES

Plusieurs bibliothèques numériques, donnant souvent intégralement accès gratuitement (mais pas toujours…ouvrez l’oeil) à des documents inédits (travaux universitaires, communications de colloques, etc.) ou édités (articles de revues) ou bien encore anciens (ouvrages, images). Les documents numérisés sont accessibles soit en mode texte et/ou en mode image, souvent téléchargeables en version PDF (et autres formats). Ces « bibliothèques » généralistes sont très riches et méritent d’y farfouiller pour trouver ce qui touche de près ou de loin aux histoires de nature :

– la bibliothèque française de la BnF, Gallica

– la bibliothèque européenne Europeana

– la bibliothèque mondiale Google Books (ouvrages en accès intégral ou partiel) : environ 4000 flores

Internet Archive (200 flores numérisées en ligne)

–  ETHOS (Electronic theses online) est le dépôt de thèses de la British Library

HAL-SHS (Hyper Article en Ligne – Sciences de l’Homme et de la Société initié par le CNRS). Outre la consultation via le moteur de recherche du site HAL, on peut s’abonner à de nombreux flux RSS. Il est possible d’être tenu automatiquement informé des nouveaux archivages d’un chercheur en particulier, de son laboratoire ou d’un laboratoire dont les activités sont particulièrement intéressantes.

– les thèses en ligne : par facultés (Lyon, Limoges), portail européen (DART), portail français sous-portail de HAL (TEL), université de Milan

– les Classiques des sciences sociales (ouvrages édités) de l’Université de Chicoutimi

– E-Corpus : Bibliothèque virtuelle INTERNUM-ARISHTOT. Corpus de documents numériques, libres de droit d’auteurs, provenant d’archives, de bibliothèques et de musées, collections publiques ou privées, en France et à l’étranger, et relatifs aux pays méditerranéens.

– La bibliothèque de l’OAPEN (Open Access Publishing in European Networks) vise la publication de livres en Sciences humaines et sociales, pour une plus grande visibilité de la recherche européenne et un accès facilité aux publications scientifiques de haut niveau.

– MediHal (Archive ouverte de photographies et d’images scientifiques) permet entre autre l’accès à un certain nombre de planches d’herbiers.

– Scientific Commons est un projet est développé par l’Institut für Medien und Kommunikationsmanagement de l’Université de Saint-Gall visant à fournir un accès gratuit à des contenus scientifiques numériques accessibles en ligne en accès ouvert (archives ouvertes).

DI-fusion, le Dépôt institutionnel numérique de l’Université Libre de Bruxelles, est l’outil de référencement de la production scientifique de l’ULB ; il vise à constituer la bibliographie académique de l’Université et à recueillir une version électronique des publications et travaux scientifiques des professeurs et chercheurs de l’Université, à des fins de recherche et enseignement, d’archivage institutionnel et de communication au public. DI-fusion est une « archive ouverte », accessible gratuitement en ligne. Les documents contenus dans DI-fusion sont, dans la mesure du possible, disponibles en texte intégral en libre accès.

Wiley Online Library, édition savante de John Wiley & Sons, collection pluridisciplinaire de ressources en ligne couvrant sciences de la vie, la santé et la physique, des sciences sociales et les sciences humaines. Offre un accès à plus de 4 millions d’articles de 1500 revues, plus de 11.500 livres en ligne, et des centaines d’ouvrages de référence, des protocoles de laboratoire et bases de données. Certaines ressources demandent une inscription, d’autres sont en accès libre.

– These.fr donne accès à la description et le cas échéant au texte intégral de plus de 5 000 thèses soutenues en France depuis 2006.

– Memoire Online est un site d’auto-archivage de mémoires de différentes sortes. Exemple de résultats sur lethnobotanique.

La base DUMAS (Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance) est une base d’archives ouvertes de travaux d’étudiants de niveaux bac+4 et bac+5, validés par un jury, dans toutes les disciplines. La base DUMAS est hébergée par HAL. Il bénéficie de plus de 2000 dépôts.

– OpenEditions Books est une plateforme d’OpenEdition. Elle vise à construire une bibliothèque internationale pour les humanités numériques, en sciences humaines et sociales. Les ouvrages sont accessibles par un catalogue commun à tous les éditeurs, qui permet d’effectuer une recherche par catégories, disciplines, éditeurs, auteurs, langue ou encore année de parution. Les ouvrages sont consultables sur l’espace propre à chaque éditeur. Ils sont, pour plus de la moitié du catalogue, librement accessibles en HTML, citables, imprimables et “encapsulables” sur des sites externes.

Academia.edu est un site Internet de réseau social américain destiné aux chercheurs et étudiants, à qui il propose diverses fonctionnalités permettant de se mettre en relation les uns avec les autres, de suivre leurs travaux respectifs et d’échanger des connaissances, principalement en mettant en ligne leurs articles. Exemple des résultats de recherche sur l’ethnobotanique. Pour consulter et télécharger les documents il suffit de s’inscrire gratuitement.

Périodiques 

CAIRN (bibliothèque numérique de revues en sciences humaines et sociales développée par quatre maisons d’édition -Belin, De Boeck, La Découverte et Erès. Elle offre le texte intégral de plus de 150 revues de langue française en sciences humaines et sociales. L’accès est gratuit pour l’ensemble des descriptifs des revues, pour le texte intégral des numéros anciens et pour certains articles récents -éditoriaux, introduction)

Revues.org (portail de revues scientifiques en sciences humaines et sociales developpé par le Centre pour l’édition électronique ouverte CLEO)

Persée (portail de revues scientifiques en sciences humaines et sociales, créé par le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. Il a pour vocation la numérisation et la mise en ligne des collections rétrospectives pour mieux valoriser la recherche française)

Erudit (consortium interuniversitaire lancé en 1998 à l’initiative des Presses de l’Université de Montréal proposant l’accès à des revues savantes en sciences humaines et sociales, ainsi qu’en sciences naturelles. Érudit est le lieu de diffusion des revues soutenues par le Fonds québécois de recherche sur la société et la culture)

Scielo est un portail de littérature scientifique dont le contenu est une collection de revues et d’articles dépouillés. La recherche peut se faire par auteurs, par discipline ou par pays. Les communications sont principalement en espagnol, avec une interface en portugais ou en anglais. Accès à des périodiques en texte intégral couvrant tous les champs scientifiques, y compris la botanique.

_________________________________________________________________________

BIBLIOTHÈQUES NUMÉRIQUES SPÉCIALISÉES

Tolosana, la bibliothèque virtuelle des fonds anciens de l’université de Toulouse donne accès à quelques flores (imprimées et manuscrites)

– La Bibliothèque digitale du Jardin de Madrid, qui contient plus de 4 000 ouvrages numérisés, consultables page par page.

– l’association Jardins du Monde met en ligne des thèses d’ethnopharmacologie réalisées avec sa collaboration

IRIS, bibliothèque numérique de l’université de Lille 1, catégorie sciences du vivant.

BIUM, la Bibliothèque Interuniversitaire de Médecine et d’Odontologie de Paris V, donne accès à des flores médicales

– Bibliothèque Interuniversitaire de Pharmacie (France)

– SCD de l’Université de Lyon permet l’accès au fonds Gallavardin (premiers ouvrages et aux premières revues publiées en français sur l’homéopathie à partir de 1824, ainsi qu’à une sélection d’ouvrages publiés jusqu’en 1914)

PubMed, U.S National Library of Medecine est également une mine (en anglais) avec l’accès à des textes intégraux. Exemple de recherche sur ethnobotany

Le site du Groupe d’Histoire des Zones Humides offre l’accès sur une de ses pages à des articles édités mis en ligne intégralement ainsi qu’à des résumés de colloques et de thèses sur ce thème très précis.

la Biodiversity Heritage Library offre plus de 13 000 ouvrages ayant trait à la biodiversité consultables en ligne, fruit d’un travail entre bibliothèques anglo-saxonnes et instituts de recherche. C’est une véritable mine avec par exemple les résultats de la recherche en français sur« plantes« .

La bibliothèque de l’Université de Strasbourg offre un accès à plus d’une centaine d’ouvrages anciens de botanique accessibles librement en plein texte, répertoriés par noms d’auteurs.

le site Pastel rassemble les thèses des écoles de ParisTech (qui a rejoint l’archive ouverte sur HAL en 2010). Elles sont accessibles par école, par domaine scientifique et par année de soutenance. Pour chaque thèse figurant dans la base de données, vous avez accès au texte intégral, au résumé et aux mots-clefs de la thèse, ainsi qu’à la bibliographie. Sont également mentionnés le laboratoire de rattachement, le directeur et le jury de thèse.

ECHO (European Culture Heritage on Line) est une base de données européennes qui offre un accès gratuit à différentes ressources scientifiques en différentes langues. Il est intéressant de fouiller dans la partie Natural History et Life Sciences.

Telabotanica propose en ligne (en version PDF) un certains nombres d’ouvrages numérisés sur la botanique (flores, essais taxinomiques, monographies)

Botanicus.org, site de la Bibliothèque digitale du Jardin botanique du Missouri (Missouri Botanical Garden Library), comporte un très grand nombre d’ouvrages anciens numérisés, consultables page par page.

– La base de données des collections du site du Museum National d’Histoire Naturelle permet d’accéder par exemple au catalogue de l’Herbier de Jussieu, à l’herbier de Lamarck, à des spécimens d’herbiers ou à un catalogue relatif à la paléobotanique.

– The Archaeobotanical database of Eastern Mediterranean and Near Eastern sites (hébergé par l’Institut de Pré et Protohistoire et Archéologie médiévale de l’Université de Tubingen) fait partie d’un projet de recherche qui étudie le développement des plantes sauvages préhistoriques du Proche-Orient et de la Méditerranée orientale. Le cadre chronologique comprend les périodes Chalcolithique, Ages du bronze et du fer, Histoire jusqu’au Moyen Age. Les données archéobotaniques de 250 sites archéologiques de la région ont été recueillies et seront analysés dans un projet de recherche en cours. Une partie des données est disponible pour les paléobotanistes, les archéologues et autres intéressés. Des requêtes sur les sites et les taxons sont possibles.

Bioline International un organisme sans but lucratif de coopération scientifique qui s’est engagé à fournir un accès libre aux revues de recherche de qualité publiées dans les pays en développement. Son objectif vise à une compréhension globale de la santé (médecine tropicale, maladies infectieuses, épidémiologie, l’émergence de nouvelles maladies), la biodiversité, l’environnement, la conservation et le développement international en fournissant une plate-forme pour la distribution des revues (en provenance du Bangladesh, Brésil, Chili, Chine, Colombie, Égypte, Ghana, Inde, Iran, Kenya, Malaisie, Nigéria, Tanzanie, Turquie, Ouganda et Venezuela).

– Cemagref Publications regroupe les publications scientifiques et techniques des chercheurs et ingénieurs du Cemagref. A ce jour 1300 documents sont en accès libre et intégral.

Elewa Biosciences Publishers offre sur son site quelques publications de littérature grise en accès libre et intégral, mais également tous les articles du Journal of Applied Biosciences

– Le Jardin Botanique de Montréal offre l’accès en ligne à tous les articles (téléchargeables en PDF) du botaniste et ethnologue québécois Jacques Rousseau ayant trait à l’ethnobotanique.

– Botanicus Digital Library est la bibliothèque numérique du Missouri botanical garden. Elle comporte plus de 600 ouvrages et périodiques de botanique numérisés en mode image et en OCR non corrigé. Les documents, des origines de l’imprimerie au 19e siècle, représentant plus de 2 800 volumes et 1 192 000 pages. Le site dispose d’un moteur de recherche et d’onglets permettant d’interroger le fonds par titre, auteur, sujet (nuage de mots clefs), accès géographique (Map), année. Les ouvrages proviennent du monde entier notamment de France. L’ensemble est librement téléchargeable. Le site dispose d’un blog et d’un fil RSS.

Universcience-vod est une plateforme vidéo des sciences et des technologies qui a pour but la diffusion de la culture scientifique et technique. Certains reportages ont trait aux question de nature.

Agricola est le portail de la National Agricultural Library’s (NAL) des Etats-Unis. Il permet l’accès à deux catalogues sur l’agriculture (un sur les livres et un sur les articles). Vous y trouverez des références de documents en plusieurs langues (dont le français), dans tous les domaines de l’agriculture et des disciplines connexes : les animaux, les sciences vétérinaires, l’entomologie, les plantes, la forêt, l’aquaculture et la pisciculture, le monde rural en général, l’organisation agricole, l’économie, l’alimentation, la santé, l’environnement…

– Les ressources en ligne (davantage centrées sur la botanique) de l’association Sepanguy (Société d’Etude, de Protection & d’Aménagement de la Nature en Guyane)

– La revue Forêt Méditerranéenne propose en accès libre et intégral plus de 1400 de ses articles

– Le site Topia propose une page où sont récapitulés quelques documents en libre accès sur la thématique des jardins

– le site Herbarium Mediterraneum Panormitanum de l’Université de Palerme met en ligne ses publications, en particulier les revues Flora Mediterranea et Bocconea. Aucun index n’est disponible, la recherche d’articles se fait revue par revue.

– la revue « Fourrages » est intégralement consultable en ligne.

– le site de Biosciences Elewa met en accès intégral et libre l’intégralité de la revue « Journal of animal and plant sciences »

4 commentaires»

  sarah wrote @

Bonjour, très beau site de veille. Une catégorie serait bienvenue: universités ou enseignements afin de pouvoir repérer les pôles de recherche dans les domaines .

  darricau wrote @

bonjour
je vous signale un tres bon blog d’une etnobotanista du Mexique:http://www.cuexcomate.com

  Agnès Giannotti wrote @

Bonjour, je vois un article sur Karimama au Bénin et cela m’intrigue, j’aurais aimé échanger avec l’auteur de ce site sympathique

  L.N wrote @

En effet, l’article est là : https://ethnobotanic.wordpress.com/2010/04/17/structure-des-populations-et-utilisations-ethnobotaniques-du-sclerocarya-birrea-a-rich-hochst-dans-la-commune-de-karimama-benin/
Le lien vers le site de cette revue du Bénin ne semble plus fonctionner, mais toutes les références du document étant citées, je vous conseille de contacter directement le laboratoire. A mon niveau, je ne peux rien faire de plus !
Cordialement


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :