ETHNOBOTANIQUE

Une dilettante veille sur ce sujet

Archive pour Emissions de radio

À quoi pensent les plantes ?

Emission « Le temps d’un bivouac », radio France inter, 25.07.2017

Plus de 99% de la masse du vivant sur terre est constitué par les plantes… L’écologue Jacques Tassin se demande à quoi pensent les plantes.

A (ré) écouter sur la page de l’émission.

 

Ce que nos jardins disent de nous

Émission Dans quel monde on vit, radio France Inter, 21.07.2017

Camélias, roses, coquelicots… Le jardinier Alain Baraton et la paysagiste Charlotte Fauve font visiter de beaux espaces fleuris le temps d’une émission ensoleillée.

A (ré) écouter sur la page de l’émission.

Gilles Clément : « Avec la création d’un jardin, on entre dans une dimension politique »

Les Masterclasses, radio France Culture, 13.07.2017

Le jardinier, paysagiste, botaniste, biologiste et écrivain Gilles Clément revient sur les principaux concepts résultant de ses recherches et de ses réalisations associées telles que le Jardin en Mouvement, le Jardin Planétaire ou encore le Tiers-Paysage. Ayant longtemps enseigné à l’École nationale supérieure du paysage de Versailles, Gilles Clément devient en 2011 titulaire de la Chaire annuelle de Création artistique au Collège de France. Pour présenter sa proposition au Collège de France, il écrit : « Ma pratique professionnelle consiste en une activité globale où figurent la conception et la réalisation de paysages ou de jardins, l’écriture et la publication de textes liés à cette activité et la communication raisonnée de cette pratique. Ce dernier point donne lieu aux conférences, aux expositions mais aussi et surtout à une pédagogie du ‘projet de paysage’ dans le cadre d’un enseignement dispensé, notamment, à l’Ecole nationale supérieure de paysage de Versailles ». Tout semble lié pour ce jardinier qui défend le concept de « génie naturel » permettant de mieux comprendre la nature, en exploitant sa diversité sans la détruire.

Émission à ré-écouter ici.

Le jardin extraordinaire

Reportage de Rémi Douat, émission Les Pieds sur Terre, radio France Culture, 17.07.2017 (rediffusion du 27. 05 .2011)

Coincé entre deux immeubles du 18ème arrondissement de Paris, le ravissant jardin partagé du « Square des deux Nèthes », à deux pas de la place de Clichy, est le terrain d’une petite lutte entre les jeunes fumeurs de pétards et les néo réacs ou quasi bobos. Les jeunes fumeurs de pétards viennent y prendre leurs aises et les néo réacs’ ou quasi bobos du quartier veulent les chasser pour cultiver leur jardin en paix.

A ré-écouter ici.

Dans les pas d’un herboriste…

Emission CO2 mon amour, radio France Inter, 24.06.2017

Reportage dans le Massif des Monédières (qui appartient au Massif Central), dans les pas d’un herboriste passionné et spirituel, Jean Maison, fondateur du Comptoir d’Herboristerie -lequel s’inscrit dans la tradition des cueilleurs producteurs.

Emission à ré-écouter ici.

Défendons les fruits défendus

Émission « On ne parle pas la bouche pleine », radio France Culture, 04.06.2017

Défendons les cépages interdits et les fruits oubliés… Quand au19ème, le mildiou ruine le vignoble occitan les viticulteurs implantent des cépages venus d’Amérique : le noah, le clinton, l’herbemont, l’isabelle, le jacquez et l’othello, ces vieux cépages vont servir de porte greffe mais s’ils vont sauver le vignoble ils nous apportent un puceron : le phylloxera. En 1934 pour lutter contre la surproduction on prétend que ces cépages rendent fou ils sont interdits. Les Cévennes des camisards résisteront à ces interdictions.

Avec Dominique Garrel, président de lassociation Fruits Oubliés Réseau.

Emission en ré-écoute ici.

 

Café Society

Émission « Cultures monde », radio France Culture, 29.05.2017

De la Colombie au Brésil en passant par le Vietnam, comment évolue le marché du café ? Régulé jusqu’en 1989 et en grande partie dédié à la consommation européenne, il se tourne désormais vers les pays émergents. Que nous dit l’industrie du café de l’état de l’économie mondiale ?

Découvert au XII siècle vers l’actuelle Ethiopie, le café est désormais cultivé dans toute la ceinture tropicale, mais consommé dans le monde entier. C’est la deuxième matière première la plus commercialisée en valeur – après le pétrole.

Ce qui en fait un enjeu économique majeur, les échanges mondiaux représentent entre 10 et 15 milliards de dollars, selon les années, mais aussi un enjeu social important car la production de café fait vivre directement quelques 25 millions de personnes et plus 100 millions si l’on regarde l’ensemble de la filière.

Si sa consommation stagne un peu dans les pays occidentaux, elle continue de progresser dans les pays émergents. Pourtant, les producteurs, eux, ne bénéficient de cette croissance.

Comment le comprendre ? Comment comprendre que le chiffre d’affaire du secteur progresse alors que la part revenant aux producteurs, elle, décélère – ce que les spécialistes appellent le « paradoxe du café » ?

Comment les pays producteurs font-ils face à cette crise du café ? Comment résistent-ils ? Les labels et autres certifications visant à les protéger des fluctuations du marché s’avèrent-ils efficaces ?

Les dernières années ont été difficiles pour les cultivateurs de caféiers. En effet, depuis 3 ans maintenant, la production caféière mondiale est inférieure à la consommation; ce qui tend à diminuer dangereusement les stocks mondiaux. Quels sont les effets de la diminution des réserves sur les cours du café ?

Et au-delà du contexte conjoncturel : Comment se structure le marché mondial du café ? Comment a-t-il évolué ces dernières années ? Et quels ont été les effets de sa dérégulation survenue en 1989 après plus de 35 ans de régulation défini par un accord international ?

Émission à re-écouter ici.

Ainsi que la suite « D’Addis-Abeba à Istanbul : les cérémonies du café », en ré-écoute .

Et encore « Les transformations de la caféiculture » en ré-écoute par là.

Et pour finir « De l’Inde au Guatemala : le goût de la rareté » en peau de cast aussi.