ETHNOBOTANIQUE

Une dilettante veille sur ce sujet

La forêt dans l’imaginaire des populations de l’Himalaya népalais

Article de Gérard Toffin paru dans la Revue de l’histoire des religions, Armand Colin, 2005, 222 (2), pp.177-207

La forêt joue un rôle central dans les représentations religieuses des populations népalaises. Elle y est associée à l’Autre, au sauvage, au dangereux, aux morts non pacifiés, en très nette opposition avec le site habité, qui est, lui, en rapport avec le domestique, les espèces cultivées, les ancêtres. L’article, qui a un but comparatif, tente de cerner ce couple antithétique chez deux ensembles de populations de l’Himalaya népalais : les ethnies de langues tibéto-birmanes des collines et les Néwar de la vallée de Katmandou. Dans le premier cas, c’est le chamanisme qui est au cœur de l’analyse, dans le second les danses masquées des Neuf Durgâ. Le chamane comme le danseur possédé apparaissent comme des intermédiaires entre la forêt et le site habité.

Article intégralement accessible en version PDF (879 Ko) sur Hal-Shs et sur le site de la revue.

Publicités

No comments yet»

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :