ETHNOBOTANIQUE

Une dilettante veille sur ce sujet

Des plantes dans l’illégalité. Récit d’une interdiction

Article de Benoit paru dans Nunatak, hiver-printemps n°1, 2017, pp. 43-52

Malgré la multiplication de scandales autour des médicaments (Médiator, Isoméride, Distilbène, Vioxx, Dépakine) et de leurs suites judiciaires spectaculaires, les géants de l’industrie pharmaceutique s’en tirent toujours à bon compte… Dans le même temps, nombreux sont ceux qui se tournent vers les remèdes naturels, la phytothérapie et les huiles essentielles, mais les contrôles s’intensifient auprès des producteurs de ces mêmes remèdes… Benoît, producteur de plantes, explique les conflits liés au commerce interdit de certaines plantes, comme la prêle ou l’hysope. Au-delà des particularités administratives spécifiques à un type d’artisanat, il nous importe d’analyser comment l’économie participe à la dépossession généralisée à travers la normalisation des pratiques et des productions.
Article (et numéro de la revue) intégralement accessible en version PDF (3.6 Mo) sur le site de la revue.
Publicités

%d blogueurs aiment cette page :