ETHNOBOTANIQUE

Une dilettante veille sur ce sujet

Les jardins flottants du lac Inlé (Birmanie), ou la construction d’un paysage agricole et touristique original

Article de Martin Michalon paru dans la Revue en ligne Projets de Paysage, 21 septembre 2016

Le lac Inlé, dans les collines de l’Est birman, présente un paysage très caractéristique de jardins flottants, créés au cours du 20 ème siècle par l’ethnie locale intha. Ces derniers ont réussi à mettre en place un système agricole très intensif, fortement connecté au reste de la Birmanie et du monde. Dans le contexte de l’ouverture de la Birmanie au monde, ce paysage extrêmement spécifique est valorisé par les acteurs touristiques. Cependant, ces derniers ont tendance à occulter la dimension intensive, mondialisée, innovante de cette pratique agricole. Au contraire, leurs discours présentent les jardins flottants comme des symboles de la « tradition », de l’«authenticité » de la « Birmanie intemporelle».

mm_figure_10

Article intégralement accessible en version PDF (1.6 Mo) sur Hal-Shs ou en ligne sur le site de la revue.

Publicités

%d blogueurs aiment cette page :