ETHNOBOTANIQUE

Une dilettante veille sur ce sujet

Un jardin pour les morts qui apaise les vivants

Article de Benoît Vandestick paru dans Reporterre, 06.10.2017

« Aux Jardins de mémoire, au bord du golfe du Morbihan, c’est au pied d’un arbre que reposent les cendres des défunts. Et que se recueillent leurs proches, apaisé par ce lieu plus chaleureux et vivant que les froids columbariums.

Il est près de 16 heures quand David arrive aux Jardins de mémoire, dans la commune du Bono, dans le golfe du Morbihan. Accompagné de sa fille et d’amis, il sort de sa voiture quelques instruments de musique ainsi qu’une malle remplie de décorations. Et puis l’urne, aussi, contenant les cendres de sa femme, Christine. « Nous commencerons la cérémonie dans une heure », annonce le jeune homme à Lionel Maguer, propriétaire du lieu. Une centaine de personnes a été conviée à participer à ce moment, où les cendres de Christine seront enfouies au pied d’un arbre, au milieu de ce site cinéraire. « Nous sommes ici dans un lieu unique en France, et même en Europe », fait remarquer Lionel. Environ un millier d’arbres s’épanouissent dans ce jardin de 4,5 ha. Au pied de chacun reposent les cendres d’une ou plusieurs personnes. Comme dans un cimetière, chaque arbre est décoré selon le désir de la famille et des amis : photos, statuettes de Bouddha ou de saints, marbres gravés, fleurs et objets personnels viennent rappeler à chacun la nature de l’endroit. Des bancs et des chaises, aussi, pour s’assoir et contempler les voiliers navigants sur le bras de mer qui borde le jardin… »

Lire l’intégralité de l’article ici.

Publicités

%d blogueurs aiment cette page :