ETHNOBOTANIQUE

Une dilettante veille sur ce sujet

Vulnérabilités environnementales : perspectives historiques

Revue VertigO, vol. 16 n°3, décembre 2016

Sous la direction de Charles-François Mathis (Université Bordeaux Montaigne, France), Stéphane Frioux (Université Lumière Lyon 2, France ), Michèle Dagenais (Université de Montréal, Canada) et François Walter (Université de Genève, Suisse)

L’explication des vulnérabilités réside dans une combinaison de facteurs liés aux conditions naturelles, aux aménagements et au contexte social : le regard des sciences humaines est dès lors indispensable pour mieux les comprendre. La géographie,la sociologie,par exemple, se sont emparées de cette notion, mais l’histoire beaucoup moins, ou alors à propos d’autres problématiques. C’est l’objectif de ce numéro consacré à l’histoire environnementale francophone, de réunir des contributions donnant à la notion de vulnérabilité une épaisseur historique qui lui fait trop souvent défaut. Il peut bien sûr sembler problématique d’envisager la « vulnérabilité avant la vulnérabilité », c’est-à-dire de discuter de cette notion pour des situations environnementales qui précèdent l’élaboration de ce concept. Mais si le mot peut manquer, les articles du présent dossier prouvent que les situations qui lui correspondent, les tentatives de réponses et les réflexions n’en ont pas moins existé depuis longtemps.

Numéro intégralement accessible sur le site de la revue.

Publicités

%d blogueurs aiment cette page :