ETHNOBOTANIQUE

Une dilettante veille sur ce sujet

L’homme de Neandertal accro à l’aspirine

Article de Mehr Themen paru dans la Tribune de Genève, 08.02.2017

« L’homme de Neandertal, notre cousin disparu, se soignait déjà à l’«aspirine» il y a 48’000 ans. Il mangeait en effet du peuplier qui libère une substance aux propriétés anti-inflammatoires et antalgiques, selon une étude publiée mercredi.

Cette découverte a été réalisée par une équipe internationale de chercheurs qui a étudié le tartre dentaire de quatre fossiles d’hommes de Neandertal. Retrouvés en Belgique (grotte de Spy) et en Espagne (site d’El Sidron), ils ont entre 42’000 et 50’000 ans.

La plaque dentaire est un véritable attrape-tout: elle capture les micro-organismes de la bouche, les agents pathogènes de l’appareil respiratoire et digestif mais aussi de petits morceaux de nourriture coincés dans les dents. Lorsqu’elle se minéralise sur les dents, elle se transforme en tartre… »

Lire l’intégralité de l’article sur le site du journal.

Advertisements

%d blogueurs aiment cette page :