ETHNOBOTANIQUE

Une dilettante veille sur ce sujet

Nathalie Machon, spécialiste en écologie urbaine

Émission de radio « Les Savanturiers », France Inter, 24. 01. 2016

Nathalie Machon aime la nature. Les vastes étendues des Pyrénées, les forêts, et elle s’est prise de passion, il y a une dizaine d’années, pour la nature en milieu urbain. On ne s’en rend pas toujours bien compte, mais des dizaines de plantes sauvages se sont imposées discrètement dans nos rues, ont réussi à se faire une place entre le béton et le bitume. Des centaines d’espèces d’insectes volent, se faufilent  et sautillent en ville. On peut même voir à Paris des ragondins, des poules d’eau, et des hérons.

La nature est de plus en plus présente dans nos cités, et Nathalie Machon, spécialiste de la flore, hante les abords des gares, et se penche sur les espèces qui ont pris le train. Elle examine ce qui se passe au pied des arbres. Elle identifie, compte, et essaie de comprendre comment la nature évolue. Elle aime aussi raconter tout le bien que les plantes font aux hommes : les plantes rafraichissent les villes en été, déstressent les habitants. Il paraît qu’on est moins malade dans une ville verte que dans une ville bétonnée.

Nathalie Machon, blonde et bavarde, a lancé le projet « sauvages de ma rue » : une opération de sciences participatives destinée aux citadins, pour recenser les espèces végétales sur les trottoirs, les pieds d’arbres, les murs… on peut trouver jusqu’à 40 espèces au pied de chez soi…

Nathalie Machon est l’auteur avec Philippe Clergeau de « où se cache la biodiversité en ville » aux éditions Quae.

Émission à ré-écouter sur la page de l’émission.

 

Advertisements

Un commentaire

  Nathalie Machon, spécialiste en é… wrote @

[…] Émission de radio "Les Savanturiers", France Inter, 24. 01. 2016 Nathalie Machon aime la nature.  […]


Sorry, the comment form is closed at this time.

%d blogueurs aiment cette page :