ETHNOBOTANIQUE

Une dilettante veille sur ce sujet

Madagascar continue de fermer les yeux sur le trafic du bois de rose

Article de Laurence Caramel paru dans Le Monde, 14. 01. 2016

« Rien ni personne ne semble être en mesure de contrer le pillage à large échelle des ressources naturelles de Madagascar par les élites politiques et économiques de l’île. Jeudi 14 janvier, le comité permanent de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (Cites), réuni à Genève, a été contraint de durcir ses sanctions face à l’inertie du gouvernement dans la lutte contre le trafic de bois de rose, un bois précieux prisé par les nouveaux riches chinois et utilisé dans la fabrication de meubles de luxe… »
Article à lire sur le site du journal.
Publicités

%d blogueurs aiment cette page :