ETHNOBOTANIQUE

Une dilettante veille sur ce sujet

Étude ethnobotanique et évaluation in vitro de l’activité antifongique des extraits de feuilles de Mallotus oppositifolius sur deux souches phytopathogènes de sclerotium rolfsii

Article de O. Bernadine, S. Sibirina, O. Djakalia, NG.Kouakou, ZG. Noël paru dans European Scientific Journal,vol. 11, n°36, décembre 2015

L’étude à été menée pour connaître les plantes médicinales servant à traiter les maladies de la peau dans le département d’Agboville, en Côte d’ivoire. Une étude ethnobotanique a permis de recenser 26 espèces de planes médicinales utilisées dans le traitement des maladies cutanées. Mallotus oppositifolius (Eurphorbiacée), espèce la plus employée, a été utilisée pour tester in vitro, la sensibilité de deux souches fongiques de sclerotium rolfsii. Cet inventaire est un moyen de sauvegarde du savoir faire de la population locale. Cet inventaire pourrait constituer un travail de base pour la lutte biologique in vivo contre sclerotium rolfsii.

Article intégralement accessible en version PDF (1 Mo) sur le site du journal.

Publicités

%d blogueurs aiment cette page :