ETHNOBOTANIQUE

Une dilettante veille sur ce sujet

Forêt refuge

Appel à communication, colloque « Forêt refuge » organisé par le Groupe d’Histoire des Forêts Françaises et l’École Nationale Supérieure du Paysage en partenariat avec le Musée de Port-Royal des Champs et le laboratoire (ENeC), Paris, 21-23. 09. 2016

Ce thème du refuge paraît bien éloigné des sujets à la mode sur le changement climatique, la biodiversité, la multifonctionnalité, les services écosystémiques, le carbone. Il est pourtant d’une actualité et d’une nécessité évidente pour sortir des thèmes dominants qui imposent leur tyrannie aux chercheurs. Ce mot de refuge mérite d’être interrogé tant sur le plan temporel que spatial, avec des pas de temps et des échelles territoriales totalement ouverts. De quand date son apparition ? Par qui a-t-il été proposé ? Pour qualifier quelles pratiques? Quelle est son actualité ? Peut-on identifier des périodes plus propices au refuge ? Guerres, famines, épidémies… ? Quelles sont les caractéristiques paysagères du refuge forestier ? Où se joue le refuge. Dans les arbres, les sous-bois, les sols, les grottes ? L’habitat refuge forestier est-il toujours en bois ? Comment sont aménagés les lieux de refuge ? De façon légère et discrète ou de façon structurée et complexe ? Le refuge est-il individuel ou collectif ? Quels sont les motifs de la recherche du refuge en forêt ?

Voir ici l’argumentaire.

Publicités

%d blogueurs aiment cette page :