ETHNOBOTANIQUE

Une dilettante veille sur ce sujet

ETUDES ETHNOBOTANIQUE ET ETHNOLINGUISTIQUE DES RESSOURCES FORESTIÈRES LIGNEUSES UTILISÉES PAR LA POPULATION DU COULOIR ÉCOLOGIQUE DU PARC NATIONAL DE KAHUZI-BIEGA (RD.CONGO)

Article de Mangambu Mokoso Jean De Dieu, Aluma Kabika Jean-Yves, Ruurd Van Diggelen, Rugenda-Banga Runiga Amour de Dieu, Mushangalusa Kasali Félicien, Chibembe Safaria Adolphe, Ntahobavuka Habimana Honorine, Radar Nishuli Birhashirwa, Robbrecht Elmar, paru dans The European Scientific Journal, May 2015, vol.11

Le présent article porte sur l’usage et le vocabulaire relatif à 323 spécimens d’essences ligneuses représentatives de 52 essences qui ont été collectées parmi 3 groupes ethno-sociolinguistiques (Shi, Tembo et Pygmées) qui habitent le couloir écologique du Parc National du Kahuzi-Biega. Cette zone est constituée d’une forêt de transition entre la végétation de la plaine et celle des montagnes. L’étude à montré que les connaissances alimentaires, pharmacologiques sont surtout détenues par les Pygmées. Les analyses opérées montrent que cette population se donne à l’exploitation forestières des espèces qu’elle considèrent comme utiles alors qu’elles se trouvent dans une aire protégée.

Article intégralement accessible en version PDF (1,7 Mo) sur le site de la revue.

Publicités

%d blogueurs aiment cette page :