ETHNOBOTANIQUE

Une dilettante veille sur ce sujet

Aline Raynal-Rocques, la fine fleur de la botanique

Émission « La marche des sciences », radio France Culture, 16. 04. 2015

Elle n’est pas du genre à occuper le devant de la scène médiatique, mais si vous demander à la communauté scientifique quelle botaniste fait autorité en son domaine, son nom vient aux lèvres comme une évidence…
Depuis sa prime enfance, et la découverte du livre « La Flore » de Bonnier durant la seconde guerre mondiale, Aline Raynal-Rocques a la passion des plantes et elle n’hésita pas à braver les idées reçues de son époque pour assouvir son rêve, devenir chercheur en botanique, un métier alors réservé aux hommes !
Devenue chercheur et professeur au Museum d’Histoire naturelle de Paris, elle parcourut des terres insolites en Afrique et en Amérique tropicale, à la recherche de plantes marginales, à biologie particulière, comme les plantes parasites des cultures vivrières du Sahel ou encore des plantes de marécages méconnues. Spécialiste des plantes à fleurs, les friches sont pour elle des merveilles, consciente que de la diversité végétale dépend le futur de l’homme. Pour cette botaniste reconnue, la dualité « homme-nature » n’est pas une relation d’opposition ou de dépendance, mais une complémentarité nécessaire pour notre avenir.
Emission spéciale « Grand portrait » dédiée à la botaniste Aline Raynal-Rocques, plongée dans son univers public-privé, son parcours, ses découvertes, son regard sur une vie consacrée aux fleurs et à notre relation avec la nature…

A ré-écouter sur le site de la radio.

Publicités

%d blogueurs aiment cette page :