ETHNOBOTANIQUE

Une dilettante veille sur ce sujet

Le jardinier et le citadin. Ethnologie d’un espace agricole urbain dans la vallée de l’Oronte en Syrie

Ouvrage de Thierry Boissière, Presses de l’Ifpo, Damas, 2005, 479 p.

Thierry Boissière étudie le monde social des jardins urbains de l’Oronte, dont il nous restitue les systèmes techniques, la structure et l’organisation socioprofessionnelles, les liens étroits avec la ville ainsi que l’évolution depuis une cinquantaine d’années. Il illustre les différentes facettes des relations entre jardiniers et notables propriétaires, éclaire leurs mutations, à Homs et à Hama, met en évidence les transformations qui ont abouti au renversement des rapports de pouvoir sous l’effet de la réforme agraire, et notamment des lois sur les contrats agricoles et les coopératives. Au « temps des notables » a succédé un « temps des jardiniers », et peut être aujourd’hui « un temps des urbanistes », soucieux de développer dans des villes en pleine expansion des espaces verts pour tous. Dans un va-et-vient entre les deux villes, dans les variations d’échelle entre le local et le global qu’opèrent les récits et l’analyse, l’ethnologue éclaire ainsi tout un pan de l’histoire socio-économique de la Syrie.

Possibilité d’en lire des extraits sur OpenEdition Books.

Advertisements

%d blogueurs aiment cette page :