ETHNOBOTANIQUE

Une dilettante veille sur ce sujet

Du bois dont on ne fait pas les flûtes. La classification en huit matériaux des instruments en Chine

Article de François Picard paru dans « Études Chinoises », Association française d’études chinoises, 1996, XV (1-2), pp.159-180

La Chine a développé un système original de classification des instruments de musique selon les matériaux qui entrent dans leur fabrication, montrant ainsi dès l’Antiquité une attention jamais démentie envers la diversité et la complémentarité des timbres. Si des raisons idéologiques semblent avoir fixé cette liste au nombre de huit classes, il apparaît que la musicalité même a toujours prévalu sur une application du système des correspondances entre, par exemple, sons et orients. De son côté, la musique des rituels impériaux et des temples confucéens a conservé, à travers cette liste, la mémoire d’un instrumentarium autochtone qui remonte à l’Antiquité préimpériale.

Article intégralement accessible en version PDF (1,29 Mo) sur HAL-SHS.

Advertisements

%d blogueurs aiment cette page :