ETHNOBOTANIQUE

Une dilettante veille sur ce sujet

De la nature à l’histoire : la garance, une couleur dans le conflit

Exposition temporaire, Musée Requien, Avignon (France), 2 octobre 2014-28 février 2015

Dans le cadre de la Commémoration du centenaire de la Guerre 14-18, le Museum Requien met à l’honneur la garance. Il est question de cette plante dont on extrayait une poudre rouge (l’alizarine) utilisée pour teindre le drap servant à confectionner, notamment, les pantalons de nos fantassins et autres corps d’armée. L’exposition présente une dizaine de panneaux sur la garance, sa culture, la chimie, l’industrie garancière, la vie de Jean Althen…

De nombreux documents iconographiques et sculpturaux (prêtés par toutes les institutions avignonnaises) complèteront de manière très intéressante cette exposition. En marge de cette dernière, un livret-guide a été édité qui reprend les mêmes grands thèmes, auxquels s’ajoutent l’analyse d’un manuscrit inédit sur la culture et les soins à apporter à la garance et un florilège des ouvrages sur la garance (depuis le XVIIIième siècle jusqu’à nos jours) présents dans la bibliothèque du Museum Requien.

Cette exposition et le livret-guide sont dus au travail commun de la Société Botanique du Vaucluse, de l’Université d’Avignon et des pays de Vaucluse (laboratoire de chimie), de l’ASPPIV et du Museum Requien.

Informations sur le site du musée.

Publicités

%d blogueurs aiment cette page :