ETHNOBOTANIQUE

Une dilettante veille sur ce sujet

Chimie : la révolution de l’écocatalyse

Reportage d’Universcience paru sur le site du Monde, 4.02.2015

La chimiste Claude Grison, directrice du laboratoire Chimie bio-inspirée et innovations écologiques (CNRS-université de Montpellier-Stratoz) travaille sur des plantes hyperaccumulatrices de métaux (zinc, manganèse, cuivre, nickel). Cultivées sur des sols pollués comme ceux des sites miniers, elles peuvent ensuite servir de catalyseurs. Comme le montre cette vidéo d’Universcience, cette nouvelle branche de la chimie verte, l’écocatalyse, fait coup double, en permettant de fabriquer de nouvelles molécules à haute valeur ajoutée tout en dépolluant des sols. Une manière de réconcilier deux domaines que l’on oppose traditionnellement, l’environnement et la chimie…

Interview à regarder ici.

Publicités

%d blogueurs aiment cette page :