ETHNOBOTANIQUE

Une dilettante veille sur ce sujet

Proposition de stage de Master – Parc naturel régional des Causses du Quercy

Ci-joint une proposition pour un stage à réaliser ce printemps au sein du Parc naturel régional des Causses du Quercy et pouvant intéresser un.e étudiant.e en ethnographie, anthropologie ou sociologie (niveau Master 1 ou 2).
Lieu:  Labastide-Murat (Lot), siège du PNR des Causses du Quercy

Durée/Période : 4-5 mois de février (ou mars) à juin
SujetLes jardins-paysages de la vallée du Lot. Étude des motivations de l’engagement citoyen pour un projet collectif et fédérateur de territoire

Contexte : Le Parc des Causses du Quercy et le Festival Cahors Juin Jardins sont partenaires depuis trois ans afin de faire en sorte que les communes du Parc, situées dans la vallée du Lot et nouvellement adhérentes à l’Agglomération du Grand Cahors, trouvent leur place dans le Festival et renforcent par leur participation les liens entre les communes rurales et la ville centre. En 2013, l’action a privilégié le village de Valroufié. En 2014, 11 communes se sont associées dans le cadre d’un projet de « jardin flottant », sorte de jardin mosaïque transporté par bateau sur le Lot de St-Cirq-Lapopie jusqu’à Cahors. En 2015, les 12 communes concernées, entre St-Cirq-Lapopie et Bégoux-Cahors souhaitent participer au projet de « jardins-paysages » qui leur est proposé. A chaque fois, les projets sont conçus avec la participation des populations, donnant à ces projets fédérateurs du territoire une dimension collective et citoyenne particulière.
Objectifs et descriptif de la mission : le projet de « jardins-paysages » consiste à créer dans chaque commune un jardin de quelques m2 ou dizaines de m2, illustrant le paysage, un caractère ou un moment de l’histoire du village, à l’image des jardins secrets de la ville de Cahors. Un photographe professionnel prendra des clichés des 12 jardins, un cliché par jardin étant ensuite tiré en grand format et affiché sur les murs de la ville, traduisant une intrusion de la campagne dans l’espace urbain mais invitant aussi la ville à aller découvrir ces nouveaux jardins ruraux. Les 12 jardins seront conçus et réalisés par les habitants, mobilisés par les communes, au sein d’associations, de comités des fêtes ou en tant que simples bénévoles volontaires.
Parallèlement, et on trouve ici le sujet de stage, un ethnographe, un anthropologue, ou un sociologue, sera chargé de suivre le projet, de manière à étudier, puis restituer, les raisons qui pousse la population à s’impliquer dans le projet et ce qu’elle en espère ou en retire : s’agit-il d’une implication liée au projet lui-même, au thème en particulier, au simple besoin de s’investir ou à la volonté de faire « avec » ou « ensemble » ? de contribuer à un projet de territoire ou à un projet qui crée du lien entre les habitants ? s’agit-il d’un peu tout çela ? et qu’en est-il réellement des attentes plus ou moins exprimées, plus ou moins formalisées ? Qu’en retire chacun ? un moment de partage mais sans nécessaire lendemain ou une étape dans un parcours personnel, social ou politique de plus long terme ?
Le volet méthodologique sera à construire au moment du stage, mais le stagiaire conduira nécessairement plusieurs entretiens avec les groupes d’habitants mobilisés (approche collective) ou avec certains d’entre-eux (portraits individuels), et ce tout au long de la réalisation des jardins. Les jardins seront conçus et réalisés entre janvier et mai, avec les conseils techniques des jardiniers du Grand Cahors, pour être prêts lors du Festival qui se déroulera du 4 au 7 juin 2015.
Il est prévu d’éditer, pour le Festival, un catalogue du projet rassemblant les 12 photos de jardins et les 12 textes ethnologiques, synthèse du travail d’écoute et d’analyse du stagiaire. Ce travail d’écriture devra donc nécessairement être clos, une quinzaine de jours avant le Festival (soit mi-mai), de manière à laisser le temps de mise en page/impression du catalogue. Les dernières semaines du stage (mi-mai/fin juin) pourront être consacrées à la rédaction du mémoire de stage.

Formation : niveau Master 1 ou Master 2 en ethnologie, ethnographie, anthropologie ou sociologie
Compétences requises : Autonomie / Curiosité / Qualités d’écoute et d’analyse / Esprit de synthèse / Qualités rédactionnelles
Conditions particulières :
–          Titulaire du permis B, véhicule particulier conseillé (le poste est situé en milieu rural)
–          Indemnité de 30% du SMIC / mois + remboursement des frais de déplacement (barème FPT)

Candidature (CV et lettre de motivation) à adresser à :
Mme la Présidente du Parc naturel régional des Causses du Quercy
11 rue Traversière – B.P.10 – 46240 Labastide-Murat
Tél. 05 65 24 20 50 / Fax : 05 65 24 20 59

Renseignements : Philippe Andlauer (Directeur, maître de stage) pandlauer@parc-causses-du-quercy.org

Advertisements

%d blogueurs aiment cette page :