ETHNOBOTANIQUE

Une dilettante veille sur ce sujet

Étude floristique et ethnobotanique des plantes médicinales utilisées au niveau de la préfecture d’Agadir-Ida-Outanane (Maroc)

Article de M. El Hafian, N. Benlandini, H. Elyacoubi, L. Zidane, A. Rochdi paru dans Journal of Applied Biosciences, vol. 81, 2014

Cette étude ethnobotanique a été menée dans la préfecture d’Agadir Ida-Outanane afin de recueillir des informations sur les usages thérapeutiques des plantes médicinales pratiquées dans cette région. A l’aide de 270 fiches questionnaires, une série d’enquêtes ethnobotaniques a été réalisée durant les années 2012 et 2013, et a été menée en collaboration avec la population locale. L’étude a été complétée par l’identification au laboratoire des échantillons de l’herbier collecté. Le dépouillement des résultats a permis d’inventorier 98 espèces appartenant à 93 genres et 46 familles dont les plus importantes par leur nombre d’espèces sont : les Lamiaceae, les Fabaceae, les Apiaceae, les Poaceae et les Asteraceae. Le thym (Thymus satureioides) est l’espèce la plus utilisée par la population locale. Les résultats obtenus dans cette étude ont aussi montré que le feuillage constitue la partie la plus utilisée suivi par les graines. Les recettes sont essentiellement préparées par décoction ou en poudre. En outre, parmi l’ensemble des maladies traitées, les affections digestives sont les plus fréquentes. Les enquêtes effectuées ont permis d’inventorier les espèces médicinales et de collecter un maximum d’informations concernant les usages thérapeutiques traditionnelles locales. Par ailleurs, ces résultats peuvent être considérés comme une source d’information pour les recherches scientifiques dans le domaine de la phytochimie, et de la pharmacologie.

Article intégralement accessible en version PDF (720 Ko) sur le site d’Ajol.

Publicités

%d blogueurs aiment cette page :