ETHNOBOTANIQUE

Une dilettante veille sur ce sujet

Du jardin au balcon : importance des espaces médiateurs en milieu urbain

Mémoire de Amandine Langlois, Master 2 (Architecture), 2014, Pierre Damien Huyghe (Dir.), Pierre Damien Huyghe (Pres.),  148 p.

Jardins, balcons, terrasses, rebords de fenêtre ou autres seuils… sont autant d’espaces médiateurs entre la ville et ses habitants. Ces espaces extérieurs privés sont visibles de la rue ; cependant, ils constituent d’abord un lieu intime attaché à un habitat. À cause du manque d’espace, le jardin privé a disparu de certains types de logements, celui-ci joue pourtant un rôle fondamental dans l’acte d’habiter. Ces espaces extérieurs privés sont essentiels dans l’épanouissement urbain, à la fois pour l’individu qui les habite mais également pour une qualité d’ambiance urbaine. En partant du constat simple que nous préférons souvent habiter une maison plutôt qu’un appartement, ce mémoire constitue une base de réflexion portant sur les processus de construction d’une ville aimable. Une ville qui malgré sa densité préserve ces espaces de respiration et d’expression individuelle.

Mémoire intégralement accessible en version PDF (93,6 Mb) sur Dumas.

Publicités

2 commentaires

[…] Mémoire de Amandine Langlois, Master 2 (Architecture), 2014, Pierre Damien Huyghe (Dir.), Pierre Damien Huyghe (Pres.), 148 p. Jardins, balcons, terrasses, rebords de fenêtre ou autres seuils… s…  […]

  Mémoire : Du jardin au balcon : importan… wrote @

[…] Source : https://ethnobotanic.wordpress.com/2014/09/23/du-jardin-au-balcon-importance-des-espaces-mediateurs-en-milieu-urbain/ Mémoire de Amandine Langlois, Master 2 (Architecture), 2014, Pierre Damien Huyghe (Dir.), Pierre Damien Huyghe (Pres.), 148 p. Jardins, balcons, terrasses, rebords de fenêtre ou autres seuils… sont autant d’espaces médiateurs entre la ville et ses habitants. Ces espaces extérieurs privés sont visibles de la rue ; cependant, ils constituent d’abord un lieu intime attaché à un habitat. À cause du manque d’espace, le jardin privé a disparu de certains types de logements, celui-ci joue pourtant un rôle fondamental dans l’acte d’habiter. Ces espaces extérieurs privés sont essentiels dans l’épanouissement urbain, à la fois pour l’individu qui les habite mais également pour une qualité d’ambiance urbaine. En partant du constat simple que nous préférons souvent habiter une maison plutôt qu’un appartement, ce mémoire constitue une base de réflexion portant sur les processus de construction d’une ville aimable. Une ville qui malgré sa densité préserve ces espaces de respiration et d’expression individuelle.Mémoire intégralement accessible en version PDF (93,6 Mb) sur Dumas. http://dumas.ccsd.cnrs.fr/docs/01/06/41/92/PDF/2014-LANGLOIS_Du_jardin_au_balcon_.pdf  […]


Sorry, the comment form is closed at this time.

%d blogueurs aiment cette page :