ETHNOBOTANIQUE

Une dilettante veille sur ce sujet

Les amoureux massacrés : Attis, le pin émasculé

Emission « Nous serons comme des Dieux » de Catherine Clément, France Culture, 14 juillet 2014

Son grand-père était Zeus, Jupiter à Rome. Sa grand-mère, une roche qu’on appelait Cybèle. Et son père était un dangereux hermaphrodite nommé Agditis.

Reprenons.  Un jour, Zeus tomba amoureux de la roche Cybèle et chercha comment la pénétrer. Son désir n’était pas désintéressé : la roche avait été formée avec les pierres échappées au déluge, et qui furent les premiers humains. Voici donc Jupiter  cherchant un trou dans la roche, et n’en trouvant aucun. Furieux, il répand sa semence sur la roche et un enfant en naît, en hurlant. C’est l’hermaphrodite Agditis.

Il hurle, viole les déesses, les femmes, les garçons. Réunis en conseil, les dieux décident de lui enlever son sexe mâle, supposé le plus dangereux. Dionysos veut bien s’en charger, parce que le dieu de l’ivresse sait comment abrutir n’importe qui.

Donc, Dionysos fait boire l’hermaphrodite. Une fois qu’il est endormi, Dionysos lui ligote les testicules et les relie à deux cordes bien serrées autour des chevilles. Au réveil, Agditis se redresse et se châtre lui-même. De son sang jaillissant sur la terre sort un grenadier, aussitôt couvert de grenades bien mûres….

Ré-écouter sur la page de l’émission.

Publicités

%d blogueurs aiment cette page :