ETHNOBOTANIQUE

Une dilettante veille sur ce sujet

En Bretagne, le combat d’une jeune paysanne crée un buzz inattendu

Article de Anne-Sophie Novel publié sur le blog « Même pas mal », 25 juin 2014

« La réalisatrice Marion Gervais ne s’attendait pas à un tel succès : son premier documentaire diffusé depuis fin avril 2014 sur TV Rennes et son site web associé a été visionné plus de 340 000 fois. Anaïs Kerhoas, la jeune agricultrice bretonne qu’elle a suivie pendant un an, y témoigne de son combat pour trouver un terrain où cultiver ses plantes. Vivifiant.

Elle est fraîche, dynamique et résolument déterminée à mener à bien son projet… au point de crever l’écran ! Petite, les odeurs et les fleurs l’attiraient déjà. Elle voulait être nez, puis fleuriste. C’est après son bac et suite à un voyage de six mois en Inde qu’elle se décide à suivre une formation de deux ans pour devenir herboriste – métier qui n’est plus reconnu officiellement mais permet d’accéder à des emplois très divers, dont celui de producteur de plantes alimentaires et médicinales, ce que fait Anaïs.

En 2011, un producteur de tisanes de la région de Quimper où elle est en stage la pousse à s’installer. « Je pensais que c’était plus pour les hommes, je n’y connaissais rien » confie celle qui se décide à suivre une formation agricole avant de suivre ce conseil.

Et c’est là qu’elle se confronte à la dure réalité des paysans d’aujourd’hui. Le premier terrain qu’elle loue ne lui permet pas d’avoir accès à l’eau ou à l’électricité. Ce qui l’a fait pester (« Je peux te dire, le plus beau village de France, ils vont le garder pour les touristes ») et l’incite à se défouler en désherbant, comme le montrent les premières minutes du documentaire…. »

Lire la suite (et visionner le documentaire) sur le blog.

Publicités

%d blogueurs aiment cette page :