ETHNOBOTANIQUE

Une dilettante veille sur ce sujet

Les mauvaises herbes sont bonnes !

Emission « On va déguster », radio France Inter, 22 juin 2014

En 2013, Diana Ubarrechena, photographe food designer et George Oxley biologiste et cuisinier, les foodingues, ont publié avec le botaniste Gérard Ducerf, le « Manifeste Gourmand des Herbes Folles » cuisiner les plantes sauvages pour se faire du bien éd. du Toucan, Meilleurs Livres Gourmand 2013 du Figaro, 3 étoiles du Frankfurter Allgemeine Zeitung, prix des Gastronomades 2013 d’Angoulême, Prix Saveur de la Forêt des Livres.

Se faire du bien en dégustant les plantes sauvages
Gratuit c’est meilleur !
Nous avons tous à notre portée, au moins à certains moments de l’année, un véritable trésor gustatif et thérapeutique, un trésor totalement gratuit : les plantes sauvages.
Ce livre veut nous les faire découvrir ou plutôt redécouvrir car l’Homme, depuis qu’il est sur terre, s’est en réalité bien plus longtemps nourri de ces « sauvageonnes » que de plantes cultivées.
Ce Manifeste gourmand des herbes folles est un livre aussi riche, libre et savoureux que son objet.
Pour découvrir la spécificité des plantes, les auteurs présentent quelques apparitions emblématiques de chaque variété dans l’histoire des hommes, permettant ainsi de décrypter son nom scientifique et son « rôle » dans la nature. Le livre expose ensuite, de façon très simple, le fonctionnement des principes actifs, les propriétés chimiques et les vertus thérapeutiques de chaque espèce.
Mais cet ouvrage est surtout l’occasion de livrer de nombreuses recettes, savoureuses et inédites, pour apprivoiser ces plantes sauvages par une cuisine légère, locavore et pleine d’énergie.
Enfin, on trouvera les fiches descriptives de toutes les plantes pour les reconnaître sur le terrain grâce à des clés d’identification photographiques et à une signalétique simple.

Et avec le cuisinier Franck Ballanger.

A écouter sur la page de l’émission.

Publicités

%d blogueurs aiment cette page :