ETHNOBOTANIQUE

Une dilettante veille sur ce sujet

Étude des enjeux socio-environnementaux de l’exploitation de charbon de chêne, Quercus spp (encinos), issu des forêts communautaires des alentours de la ville de San Cristobal de las Casas, Los Altos de Chiapas, Mexique

Mémoire d’ingénieur de Margaux Llamas-Bruschet, Horticulture, 16/10/2013, Romain Taravella (Dir.), 60 p.

La ville de San Cristobal de las Casas, dans los Altos de Chiapas, est un marché régional important du charbon de bois. De nombreux foyers et commerces dépendent encore aujourd’hui de cette ressource pour des raisons économiques et culturelles. Pour répondre à la demande, les producteurs exploitent des forêts de plus en plus éloignées de la ville. L’exploitation du charbon de bois provoque une cascade d’effets écologiques et climatiques associées à une dégradation des forêts tempérées et un appauvrissement des populations de chêne (Quercus spp.). Les scientifiques s’inquiètent de cette situation mais le gouvernement mexicain ne trouve pas d’intérêt dans le chêne, contrairement au pin, l’espèce économique dominante. Les producteurs sont des paysans en situation précaire, qui ont trouvé dans le charbonnage l’unique source de revenus complémentaire à une agriculture d’autosubsistance. Le charbonnage se déploie dans un contexte totalement illégal. Il n’est pas rentable pour les producteurs, bloqués par les intermédiaires qui contrôlent le marché. Sans simplification de la loi forestière mexicaine, ni organisation des producteurs, la situation actuelle, des forêts et des producteurs, progressera difficilement.

Mémoire intégralement accessible en version PDF (5,1 Mb) sur Dumas.

Publicités

%d blogueurs aiment cette page :