ETHNOBOTANIQUE

Une dilettante veille sur ce sujet

Que donne la nature? L’écologie par le don

Revue du MAUSS, n°42, 2013/2, 432 pages, Editeur La Découverte
Toutes les cultures traditionnelles ont considéré les relations entre les hommes et les êtres de leur environnement naturel – animaux, plantes, montagnes, étoiles, esprits du lieu, génies, etc. – comme des relations de don et de contre-don: il fallait donner ou rendre à la nature pour qu’elle continue à se montrer féconde et généreuse. La caractéristique centrale de la culture moderne, concomitante à l’apparition du capitalisme, réside sans doute dans la rupture radicale avec cette conception : vue seulement comme un ensemble de réalités inertes, la nature a cessé d’être considérée comme partenaire possible d’une relation de don. Le déconstructionnisme nihiliste parachève ce travail de désenchantement du monde naturel en congédiant toute naturalité.
Résumés des articles accessibles sur CAIRN (articles payants).
Publicités

%d blogueurs aiment cette page :