ETHNOBOTANIQUE

Une dilettante veille sur ce sujet

Les séchoirs à fruits traditionnels en Provence

Article de Henri Pellegrini paru sur le site Itarkéo

« De nombreux villages de Provence portent encore les traces des appareillages destinés à la dessiccation des fruits en vue de leur conservation. Les habitants ont longtemps utilisé des aménagements spéciaux qui permettaient de bénéficier des effets de l’ensoleillement exceptionnel de ces régions pour garder tout l’hiver les fruits récoltés pendant l’été. Suivant les terroirs, les modes opératoires et les architectures sont différents et variés. On trouve les séchoirs solaires de fenêtre ou des greniers largement ouverts, mais aussi des constructions spécifiques, bâtiments affectés au séchage et des restanques clôturées qui portent selon les lieux des appellations variées. Cette tradition affecte largement les deux départements des Alpes-Maritimes et du Var et s’applique au traitement des fruits locaux, figues, prunes, châtaignes, voire champignons. On peut la comparer aux usages d’autres lieux où elle s’applique aux produits de la pêche, de l’élevage ou de la chasse et même aux fromages… »

Lire l’article en intégralité sur le site.

Publicités

%d blogueurs aiment cette page :