ETHNOBOTANIQUE

Une dilettante veille sur ce sujet

Le travail de la souffrance. Parcours biographique du cultivateur sénoufo (Côte d’Ivoire)

Article de Marianne Lemaire paru dans « Systèmes de pensée en Afrique noire« ,  n°18, 2008

Aux vainqueurs de leurs concours de travail agricole, les Sénoufo Tyebara imputent une souffrance morale à même de leur faire oublier toute souffrance physique. Cette profonde souffrance préfigure celle avec laquelle ils devront composer tout leur vie durant. Car le parcours biographique des champions de travail agricole est un parcours semé d’infortunes, au terme duquel ils sont contraints de renoncer au travail agricole pour pratiquer la divination. Une fois devins, ils expérimentent encore une nouvelle souffrance dont la dimension physique vient soulager la dimension morale. Ainsi, les Sénoufo valorisent une souffrance plénière, dont les deux dimensions, physique et morale, sont nécessairement réunies pour pouvoir venir au secours l’une de l’autre.

Article en accès libre et intégral sur le site de la revue.

Publicités

%d blogueurs aiment cette page :