ETHNOBOTANIQUE

Une dilettante veille sur ce sujet

L’ornement dans les parterres de jardins : XVIe-XVIIIe siècles

Article de Iris Lauterbach paru dans la revue de l’INHA « Perspective« , n°1, 2010, pp.144-150

« Au premier regard, la structure bidimensionnelle de l’ornement semble s’opposer au caractère spatial du jardin. L’ornement s’illustre ainsi tout particulièrement dans l’aménagement des secteurs plats du terrain, que ce soit dans les parterres du jardin à la française ou dans le pleasure ground du jardin paysager, situés à proximité des bâtiments. La recherche internationale sur l’art des jardins en général, et sur la Renaissance et l’époque baroque en particulier, a considérablement progressé ces trois dernières décennies. Or elle n’a pas seulement contribué à mettre en lumière les différentes phases du développement des jardins du XVIe à la fin du XVIIIe siècle, mais s’est également focalisée sur l’élément le plus spectaculaire du jardin d’agrément : le parterre »…

Lire l’article intégral sur le site de la revue.

Publicités

%d blogueurs aiment cette page :