ETHNOBOTANIQUE

Une dilettante veille sur ce sujet

La nature « projetée ». Appropriations, usages et représentations de la nature

Programme MISHA 2013-2015 « La nature à la lettre. Écritures et production des savoirs sur la nature dans l’Europe moderne et contemporaine. », Journée d’étude du 18 septembre 2013 – salle de la Table Ronde, MISHA, Strasbourg

Cette journée d’étude interdisciplinaire interroge les enjeux de l’appropriation de la nature et de sa « projection » – matérielle (le projet urbain…) et symbolique (les représentations…) – dans un système de pensée propre aux acteurs mobilisant la notion même de « nature ». On cherchera à voir comment, à travers d’un côté des projets de développement territorial et politique, et de l’autre la production de savoirs et d’écritures sur la nature, cette dernière est appropriée et utilisée par différents groupes d’acteurs.

Programme

9h00 – 9h30 :

  • Ouverture : Isabelle Hajek et Philippe Hamman, Maître de conférences et Professeur de sociologie, Faculté des Sciences sociales / UMR SAGE, Strasbourg, Responsables du Programme MISHA « La nature à la lettre »
  • Présentation de la journée : Marie Mangold, doctorante en sociologie à l’UMR SAGE, Strasbourg

9h30 – 10h40 : Conférence thématique :

« Mobilisations associatives et enjeux de durabilité dans les projets d’écoquartiers »

  • Camille Gardesse, docteure en urbanisme et aménagement de l’espace, en post-doc au LATTS (Laboratoire Techniques, Territoires et Sociétés), Paris

11h-13h : Session 1 : « L’enjeu nature dans le projet de développement territorial »

Animateur : Albert Lévy (chercheur CNRS au Laboratoire « Théories des mutations urbaines », Paris)
  • Nirina Andriamanantenasoa (doctorant en sociologie à l’UMR SAGE, Strasbourg) :« Les enjeux environnementaux autour de l’implantation du projet minier Dynatec-Ambatovy à Madagascar »
  • Séverine Borderon (doctorante en droit à l’UMR GREDEG, Nice-Sophia Antipolis) : « La nature devenue projet de compensation écologique »
  • Jawad Daheur (doctorant en histoire à l’EA ARCHE (Arts, civilisation et l’histoire de l’Europe), Strasbourg) : « La nature comme espace de légitimation : le cas du projet colonial allemand en Pologne (1850-1918) »

14h30-16h30 : Session 2 : « Imaginaires de la nature : écriture et savoirs »

Animatrice : Aurélie Choné (MCF HDR au département d’études allemandes, EA 1341 Études germaniques)
  • Karen Hoffmann-Schickel (docteure en ethnologie et chercheure associée à l’UMR SAGE, Strasbourg) : « Nature projetée, nature rejetée : l’ethnocide missionnaire chez les Sâmes de l’Europe du Nord. La destruction des tambours chamaniques comme symboles d’une culture naturelle »
  • Dominique Lévy-Jahanbakht (doctorante à l’EA Etudes germaniques, Strasbourg) : « L’expérience de la nature dans les récits de voyages des écrivains allemands en Iran (1850-1950) : mythes et « réalités » »
  • Marie Mangold (doctorante en sociologie à l’UMR SAGE, Strasbourg) : « La place de la nature dans le logement dit « durable ». Pratiques et représentations d’habitants en questionnement »

17h-18h30 : Conférence thématique :

« L’enjeu sanitaire de la nature dans l’urbanisme : regards rétrospectif et prospectif. »

  • Albert Lévy (chercheur CNRS au Laboratoire « Théories des mutations urbaines », Paris)

Voir le programme et les contacts ici.

[Info Calenda]

Publicités

%d blogueurs aiment cette page :