ETHNOBOTANIQUE

Une dilettante veille sur ce sujet

L’Immortelle d’Italie (Helichrysum italicum) et son huile essentielle

Thèse de Mylène Combalot, Thèse d’exercice de Pharmacie, 20/06/2013, Serge Krivobok (Dir.), 127 p.

L’Immortelle d’Italie ou Helichrysum italicum (Roth) G. Don 1830) fait partie de ces plantes aux vertus longtemps oubliées puis redécouvertes. Cette plante de la famille des Astéracées est un sous-arbrisseau, dressé, aromatique, à rameaux anguleux, à feuilles vertes pales et à fleurs tubulées jaunes dont les fruits sont des akènes. Protégée, l’Immortelle d’Italie est typiquement méditerranéenne, se trouvant principalement sur les sols arides. C’est une espèce très polymorphe, divisée en trois sous espèces. L’Hélichryse est surtout cultivée pour son huile essentielle (production française principalement en Corse). De par sa composition chimique (les principales molécules d’intérêt thérapeutique étant l’acétate de néryle et les italidiones), cette huile est utilisée en aromathérapie pour ses propriétés anti-hématome, anti-inflammatoire, antioxydante, cicatrisante, antibactérienne, antivirale et hypolipémiante. Il est à souligner que l’Immortelle est également utilisée dans d’autres domaines comme la cosmétologie et la parfumerie.

Thèse intégralement accessible en version PDF (6,8 Mb) sur Dumas.

Publicités

%d blogueurs aiment cette page :