ETHNOBOTANIQUE

Une dilettante veille sur ce sujet

L’agrobiodiversité du dattier (Phœnix dactylifera L.) dans l’oasis de Siwa (Égypte) : entre ce qui se dit, s’écrit et s’oublie

Article de Vincent Battesti, version soumise à publication à la Revue d’Ethnoécologie (Paris/New York/Le Caire, 2013),  juillet 2013

Cet article a pour ambition de mettre au clair la question de l’agrobiodiversité du palmier dattier (Phœnix dactylifera L.) dans l’oasis de Siwa (désert libyque en Égypte) en s’appuyant sur une démarche originale : s’appuyer d’abord sur ses propres données issues d’un travail ethnographique mené sur le terrain entre 2002 et 2012 et, d’autre part, les confronter aux résultats d’une travail d’analyse d’un corpus littéraire, l’ensemble de la littérature ayant évoqué Siwa et ses dattiers (depuis la toute fin du XVIIIe siècle) : la profusion apparente dans ce corpus de noms de  » variétés  » de dattiers à Siwa – mais n’en citant à chaque fois que peu -contraste avec ce petit chiffre d’une quinzaine que j’avance. Il nous faudra à la fois comprendre ou plutôt poser l’hypothèse d’un système local de classification des dattiers et ne pas négliger une autre hypothèse d’une évolution locale de la biodiversité du dattier cultivé. Enfin, cette recherche n’est que le premier étage d’une recherche qui en compte deux : j’ai organisé deux campagnes (2010 et 2011) de collectes d’échantillons de dattes et folioles de cultivars nommés de dattiers de Siwa et d’individus férals d’oasis abandonnées dans le désert environnant Siwa : ce second étage doit mener à l’analyse morphométrique des noyaux de dattes d’une part et à l’analyse génétique des folioles d’autres part, avec la collaboration du Centre de bio-archéologie et d’écologie à Montpellier.

dattes_amenzu_Battesti

Article intégralement accessible en version PDF (6,2 Mb) sur HAL-SHS.

Advertisements

%d blogueurs aiment cette page :