ETHNOBOTANIQUE

Une dilettante veille sur ce sujet

Contribution à l’histoire récente de la végétation du Bas-Loukkos (province de Larache, Maroc)

Article de Aziz Ballouche paru dans la revue « Physio-Géo » [En ligne], Volume 7, 2013

La reconstitution de l’histoire récente de la végétation et des paysages de la région du Bas-Loukkos, sur la côte atlantique de la péninsule tingitane, avec les villes historiques de Lixus et Larache, revêt un intérêt particulier en raison d’une double valeur patrimoniale : naturelle et historique.
À partir d’un diagramme pollinique de l’oued Sakh-Sokh, les grandes lignes de l’évolution récente de la végétation (depuis le XIVème siècle) sont retracées, en particulier pour la dépression humide et la forêt de chêne-liège, qui constitue la végétation naturelle de la zone. Ces informations sont ensuite croisées avec les sources historiques disponibles pour apprécier les différents facteurs des dynamiques paysagères identifiées, depuis l’époque médiévale. Le rôle des différentes vagues de peuplement et leurs formes d’exploitation et de mise en valeur de l’espace est examiné. La dégradation de la forêt est ancienne. Élevage, agriculture et autres activités humaines (exploitation du bois, charbonnage, chantiers navals, incendies) y contribuèrent. Parallèlement, se sont construits des parcs arborés à finalité agro-sylvo-pastorale comparables à la dehesa et au montadode la Péninsule Ibérique. L’histoire de ces paysages originaux est reconnue pour la première fois au Maroc.

Article en accès intégral sur le site de la revue.

Publicités

%d blogueurs aiment cette page :