ETHNOBOTANIQUE

Une dilettante veille sur ce sujet

Anthropologie de la nature

Leçon inaugurale prononcée le jeudi 29 mars 2001 par Philippe Descola

 » En apparence, l’anthropologie de la nature est une sorte d’oxymore puisque, depuis plusieurs siècles en Occident, la nature se caractérise par l’absence de l’homme, et l’homme par ce qu’il a su surmonter de naturel en lui. Mais la nature n’existe pas comme une sphère de réalités autonomes pour tous les peuples. En postulant une distribution universelle des humains et des non-humains dans deux domaines ontologiques séparés, nous sommes  bien mal armés pour analyser tous ces systèmes… »

Lire la suite en accès libre intégral sur OpenEdition.

Publicités

%d blogueurs aiment cette page :