ETHNOBOTANIQUE

Une dilettante veille sur ce sujet

Leçon de terrain en forêt libanaise

Billet de Justine Pasquier paru sur le site des Cafés Géographiques, 1er mars 2013

« Qu’est-ce que c’est que cette m… ? ». Que répondre à des étudiants de licence de géographie qui expriment leur désappointement face aux troncs torturés que l’on découvre au cœur de la forêt des Cèdres de Dieu (Nord-Liban) ?

J. Pasquier

Ce fameux bosquet nommé Arz el Rabb, est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO en tant que Paysage Culturel depuis 1998. Bien que l’inscription soit censée mettre en avant la valeur universelle exceptionnelle d’un site, la question est posée de ce qui fait ou a pu faire la valeur de ce « simple bouquet d’arbres » pour reprendre l’expression de Jacques Eddé (1964).

D’une superficie de 11 hectares, cette forêt fait effectivement bien pâle figure au sein du cirque dénudé dans lequel elle se trouve. Pourtant, elle est demeurée l’objet de toutes les attentions depuis des siècles de la part du Patriarcat maronite, des voyageurs, des touristes et des populations autochtones… »

Lire la suite sur le site des Cafés.

Publicités

%d blogueurs aiment cette page :