ETHNOBOTANIQUE

Une dilettante veille sur ce sujet

Implications tactiles et visuelles de la rugosité du bois et des matériaux dérivés du pin maritime

Thèse de Tahiana Ramananantoandro, Ecole Nationale Supérieure des Mines de Saint-Etienne Université Jean Monnet – Saint-Etienne (04/07/2005), Mireille Fouletier (Dir.), 190 p.

Les industriels sont actuellement de plus en plus nombreux à s’intéresser aux propriétés psychosensorielles de leurs produits. Le toucher, au même titre que les autres sens, joue un rôle important dans la décision d’achat des consommateurs. Ce travail porte sur l’exploration de l’incidence des propriétés topographiques de surface sur les sensations de rugosité au toucher et sur l’influence de la texture couleur sur les perceptions de rugosité tactile. Les expériences ont été menées sur divers matériaux dérivés du bois de pin maritime. Ces matériaux sont soit bruts ou poncés avec différentes tailles de grains. Pour cela, trois études complémentaires ont été réalisées : A) mesures des paramètres de rugosité par deux techniques d’acquisition 3d sans contact, B) acquisitions d’images à l’aide d’un appareil photo numérique sous la même condition d’illumination, C) évaluation sensorielle des échantillons par un panel de sujets naïfs. Les résultats sont confrontés afin de trouver les corrélations entre les propriétés physiques mesurées et les résultats de mesures sensorielles.

Thèse intégralement accessible en version PDF (19,4 Mb) sur TEL

Publicités

%d blogueurs aiment cette page :