ETHNOBOTANIQUE

Une dilettante veille sur ce sujet

Dynamique du café au Pérou et son succès sur les marchés internationaux

Thèse de Dominique Allier, Université de la Sorbonne nouvelle – Paris III Université de la Sorbonne nouvelle (Sciences économiques), 02/02/2011, Jean-Pierre Bertrand (Dir.), 352 p.

La réussite surprenante du Pérou sur le marché international du café dans un contexte adverse résulte de deux principaux phénomènes : le changement de modèle économique national et la capacité des acteurs péruviens centrer leur stratégie sur la qualité. La réapparition d’un modèle de croissance extravertie à partir des années 1990 a stimulé les activités agricoles d’exportation, au premier rang desquelles figure l’activité caféière. Sur les marchés internationaux, de nouvelles tendances révélatrices d’une conception postmoderne de la qualité émergent et offrent aux acteurs des pays producteurs de nouvelles possibilités de valorisation. Ainsi au Pérou deux stratégies sont adoptées : la domination par les coûts et la différenciation spécialisée. Dans les deux cas la qualité fut placée au centre des stratégies de positionnement. D’un part, Les firmes de négoce ont progressivement améliorée de la qualité normative du café exporté afin d’augmenter le prix moyen de leurs exportations. D’autre part, les organisations de producteurs ont privilégié la commercialisation de cafés équitable et biologique, synonymes de qualité postmoderne. Avec plus du quart de son café exporté en tant que café différencié, le Pérou se retrouve aujourd’hui le premier exportateur mondial de café biologique et l’un des principaux fournisseurs de café équitable.

Thèse intégralement accessible en version PDF (6,8 Mb) sur TEL.

Publicités

%d blogueurs aiment cette page :