ETHNOBOTANIQUE

Une dilettante veille sur ce sujet

Au nom de la rose

Une brève de comptoir de Cyril Froidure sur le site des Cafés Géographiques, 09 février 2013

« Encore quelques jours à attendre pour observer une étrange transhumance qui va lancer sur nos trottoirs des hordes d’hommes : la Saint-Valentin. Lors de leur quête fébrile du Graal à pétales, ces gentlemen auront-ils une idée, même furtive, de l’origine des fleurs achetées, du trajet parcouru par celles-ci ou encore des conséquences en tous genres de leur geste chevaleresque ?

On peut répondre non et pourtant, derrière ces quelques fleurs, se cachent des dizaines de millions d’autres fleurs, une économie, des pays producteurs et d’autres consommateurs. Les fleurs coupées, que la gente masculine s’apprête à acheter, auront parcouru plusieurs milliers de kilomètres pour satisfaire nos besoins éphémères… »

Lire la suite sur le site des Cafés.

Publicités

%d blogueurs aiment cette page :