ETHNOBOTANIQUE

Une dilettante veille sur ce sujet

La dynamique des plantes à parfum : réseaux et territoires en région Provence-Alpes-Côte d’Azur et en Méditerranée occidentale

Thèse de Romain Monge, Aix-Marseille Université (Géographie), 15/04/2013, Sylvie Daviet (Dir.), 433 p.

Cette thèse a pour objet d’étude la filière des plantes à parfum en Méditerranée occidentale et s’intéresse à sa capacité à valoriser les ressources naturelles. Depuis une dizaine d’années, les matières premières naturelles suscitent autant l’intérêt des fabricants de parfums et de cosmétiques que celui des consommateurs, dans un contexte proprice au développement durable. Elles font également l’objet de mises en valeur territoriales : paysages, techniques industrielles, pratiques locales. Autour de ces ressources naturelles s’agrègent des réseaux d’acteurs dont le rôle est d’assurer la compétitivité des systèmes productifs, face à la demande des utilisateurs et face aux nouvelles normes environnementales. Cet effet de réseau engendre des externalités économiques et culturelles ; nous formulons l’hypothèse que ces effets externes, générées par les systèmes productifs de la Méditerranée occidentale, peuvent être des vecteurs d’innovation. Afin de démontrer les synergies et les rapports de force qui se nouent entre les acteurs, et qui sont au cœur de la dynamique des territoires, la thèse propose une démarche comparative en s’appuyant sur les concepts de système productif, de milieu innovateur et d’économie culturelle. Elle emprunte aussi des éléments d’analyse patrimoniale et paysagère. L’étude concerne cinq pays de la Méditerranée occidentale à l’intérieur desquels nous avons sélectionné des territoires d’échantillon : la région française Provence-Alpes-Côte d’Azur, berceau de la parfumerie industrielle, la côte méditerranéenne de l’Espagne et l’axe Madrid-Murcie, l’axe Rabat-Fès et la Vallée du Dadès au Maroc, le Cap Bon en Tunisie, et la Calabre en Italie. Par ailleurs, cette thèse fournit des pistes de réflexion sur la coopération interrégionale selon une approche transméditerranéenne. Ce travail est mené en partenariat avec FranceAgriMer à Volx (Alpes-de-Haute-Provence, France), ex-Office National et Interprofessionnel des plantes à parfum, aromatiques et médicinales.

Thèse intégralement accessible en version PDF (64 Mb) sur HAL-SHS.

Publicités

%d blogueurs aiment cette page :