ETHNOBOTANIQUE

Une dilettante veille sur ce sujet

Les inscriptions sur écorce de bouleau de Novgorod (берестяные грамоты)

« Il y a 60 ans, le 26 juillet 1951, est découverte la première inscription sur écorce de bouleau lors d’une fouille archéologique à Novgorod. C’est le début de nombreuses mises au jour (qui continuent encore) d’une source capitale pour l’étude de l’histoire économique, sociale et linguistique de la Russie médiévale.

On sait depuis longtemps que le bouleau était utilisé comme support d’écriture. Joseph de Volokolamsk (1439/40-1515) témoigne que les livres du monastère de Serge de Radonej ne sont pas écrit sur du parchemin mais sur de l’écorce de bouleau. En 1930, des kolkhoziens ont découvert sur les rives de la Volga une collection d’inscriptions sur écorce de bouleau de la Horde d’Or du XIVe siècle.

La découverte des premières inscriptions sur écorce de bouleau issues de la Russie médiévale est due aux campagnes de fouilles archéologiques menées à Novgorod à partir des années 1930 sous la direction d’Artemij Vladimirovič Arcirovskij (1902-1978). Ce grand archéologue établira les premières éditions des inscriptions sur écorce de bouleau. La première à être découverte, le 26 juillet 1951, « gramota 1 », est une liste d’obligations féodales dues à un certain Foma. On connaît aujourd’hui 1104 inscriptions de ce type… »

Suite de la description sur le site Histoire de la Russie et de l’URSS

Les écorces sont toutes visibles sur la base de données Gramoty.

Ecorce_bouleau_Novgorod

Lire l’article de Wladimir Vodoff,  « Les documents sur écorce de bouleau de Novgorod », Journal des savants, 1966, vol. 4,   n°4, pp. 193-233. En ligne sur Persée.

Publicités

%d blogueurs aiment cette page :