ETHNOBOTANIQUE

Une dilettante veille sur ce sujet

La nigelle, une épice d’intérêt médicinal

Thèse d’exercice de Pharmacie de Fabienne Orsi-Llinares,  Grenoble, 22/06/2005, Anne-Marie Mariotte (Dir.), 160 p.

Les graines de Nigelle (Nigella sativa L.) sont employées depuis des siècles au Proche et Moyen-Orient pour leurs valeurs culinaires et médicinales. La richesse de leur chimie, la présence d’une huile fixe et d’une huile essentielle avec un principe actif majeur, la thymoquinone, leur confèrent de nombreuses propriétés pharmacologiques et des effets : antioxydant, anti-inflammatoire, antalgique, immunostimulant, anti-infectieux, hypoglycémiant, hypotenseur, hypocholestérolémiant, anti-tumoral et cytotoxique. Les quelques essais cliniques montrent une action antiparasitaire, anti-allergique, hypoglycémiante et hypocholestérolémiante. Du fait de la faible toxicité des graines et de l’huile, et de leurs multiples usages traditionnels généralement confirmés par la pharmacologie, nous soulignons l’intérêt de poursuivre les essais cliniques en vue d’élargir les indications de la Nigelle tout en tenant compte de certains effets indésirables et de quelques précautions d’emploi.

Thèse intégralement accessible en version PDF (5mb) sur Dumas.

Publicités

%d blogueurs aiment cette page :