ETHNOBOTANIQUE

Une dilettante veille sur ce sujet

Des jardins autres

Appel à communications, Journée d’Étude de l’École Doctorale « Europe Latine – Amérique Latine » (ED 122), vendredi 17 mai 2013.
L’importance et la pertinence renouvelées de la notion d’espace et du thème écologique dans les sciences humaines font du jardin un objet d’étude privilégié. Espace luxuriant, soumis à de constantes métamorphoses, le plus souvent morcelé, volontiers labyrinthique, le jardin relève d’une relation unique de l’homme à un lieu et c’est pourquoi il se trouve à la croisée des disciplines : littérature, sociologie, architecture, histoire, anthropologie s’attachent à en rendre compte. En effet, le jardin occupe une place indéniable dans l’imaginaire et les cultures humaines comme en témoigne le substrat mythologique dont il est le centre. Pour la géographie culturelle, l’extension des villes et le phénomène de périurbanisation font du jardin un des fondements du « paysage urbain », une bouffée d’air pur, permettant d’échapper à des espaces citadins de plus en plus agressifs. Mais ce sont véritablement les tensions qui le caractérisent qui en font un lieu à part : tension entre l’ouvert et le clos, le public et le privé, la nature et la culture, le travail et l’oisiveté, l’utile et l’esthétique. Reprenant ainsi la formule consacrée par Michel Foucault, la journée d’étude « Des Jardins Autres » vise à interroger, dans une approche pluridisciplinaire, l’altérité caractéristique du jardin. Les études de cas seront privilégiées bien que les approches théoriques soient aussi acceptées. 
Plusieurs axes de recherches sont proposés :
– Le jardin et ses représentations dans l’espace lusophone (Portugal, Brésil et Afrique Lusophone), hispanique (Espagne et Amérique hispanique) et italien.
– Les images du jardin dans les arts visuels (photographies, cinéma et arts plastiques).
– Le jardin de l’autre ou le jardin comme lieu de la co-présence, de la rencontre, mais aussi celui du devenir autre.
– Jardin et domestication de l’espace précaire.
– La limite du jardin et sa clôture.

Les propositions de communication (titre et résumé de 10 lignes) sont à envoyer jusqu’au 28 février 2013 inclus aux deux organisateurs : Paolo Alexandre Néné (alexandre_nene@hotmail.com) et Sarah Carmo (sarah.carmo@neuf.fr). Les communications se feront en français et dureront vingt minutes.

[Info Crévilles]

Publicités

%d blogueurs aiment cette page :