ETHNOBOTANIQUE

Une dilettante veille sur ce sujet

Inventaire ethnobotanique des plantes du Tchad utilisées contre le diabète : effet anti-hyperglycémiant des extraits de Boscia senegalensis (Pers.) Lam. ex Poiret et de Colocynthis vulgaris (Schrad.)

Article de MNA Sakine, Y Mahmout, J Gbenou, W Agbodjogbe, M. Moudachirou, paru dans « Pharmacopée et médecine », 2012, 17 p.

Une enquête ethnobotanique menée dans la région du Chari Baguirmi (Tchad) a  permis d’identifier 14 espèces végétales utilisées contre le diabète. Parmi ces espèces deux sont couramment citées. Il s’agit de : Boscia senegalensis et Colocynthis vulgaris. En raison de leur utilisation courante par les malades, les extraits hydroalcoliques des graines de B. senegalensis et des fruits de C.  vulgaris ont été évalués sur les lapins albinos dont l’hyperglycémie a été provoquée par administration du D-glucose par voie orale. L’extrait de B. senegalensis, caractérisé par des alcaloïdes, des saponosides, des tanins et des mucilages, présente une activité optimale à la dose de  250 mg/kg, tandis que l’extrait de C. vulgaris manifeste une activité maximale à la dose de 100 mg/kg, ses constituants essentiels étant les alcaloïdes, les tanins, les terpenoïdes et les mucilages.

Accessible intégralement téléchargeable en version Word (130 ko) sur Google Scholar.

Publicités

%d blogueurs aiment cette page :