ETHNOBOTANIQUE

Une dilettante veille sur ce sujet

Une plante chilienne efficace contre les bactéries multirésistantes

Article de Julien Daniel paru dans les Bulletins électroniques, 11 avril 2012

Les infections, notamment nosocomiales, par des bactéries résistant à toutes formes d’antibiotiques sont de plus en plus courantes non seulement en France mais dans le monde entier. Jes Gitz Holler, un doctorant de l’Université de Copenhague, a pu isoler une substance naturelle capable de lutter efficacement contre ces souches multirésistantes. Son étude a été publiée dans le Journal of Antimicrobial Chemotherapy (« Novel inhibitory activity of the Staphylococcus aureus NorA efflux pump by a kaempferol rhamnoside isolated from Persea lingue » in J. Antimicrob. Chemother. first published online February 6, 2012).

Ce composé, issu d’une espèce d’avocatier trouvée au Chili possède une action inhibitrice sur les pompes a efflux, protéines présentes sur la membrane des cellules et servant à excréter les antibiotiques chez les souches résistantes. Utilisée en complément d’un traitement antibiotique classique, cette molécule permettrait, en outre, de réduire par huit, au minimum, la quantité d’antibiotique nécessaire au traitement d’une infection par une souche bactérienne non-multirésistante.

Jes Gitz Holler souhaiterait maintenant s’attacher à optimiser le composé actif de façon à pouvoir le synthétiser directement en laboratoire permettant ainsi de préserver l’écosystème et les populations locales.

Publicités

%d blogueurs aiment cette page :