ETHNOBOTANIQUE

Une dilettante veille sur ce sujet

Le manga farming. Cultiver son jardin dans ses livres

Article de  Clément Solym, paru le mercredi 04 avril 2012 sur le site ActuaLitté

Il est des modes que l’on ne peut pas imaginer originaires d’un autre pays que le Japon. Le Manga Farming, à ce titre, ne manque pas d’originalité. C’est une forme de retour aux sources, comme la réécriture du célèbre verset biblique, des cendres aux cendres et de la poussière à la poussière. Mais là, on serait plus du côté, de la chlorophylle au papier et du papier à la chlorophylle…

La question est bien de prendre, ou ne pas prendre, racine. Le projet a été conduit l’artiste japonais Koshi Kawach, basé à Tokyo. Il l’a présenté à Nagoya en 2010, dans la boutique Matsuzakaya. Le principe est extrêmement simple : il suffit de prendre des graines de radis, un peu d’eau, et un livre, qui servira de terreau.

Une approche originale, qui ouvrirait de nouvelles perspectives dans le recyclage de livres, et même dans le domaine de l’agriculture d’intérieur. C’est même une approche complètement originale, puisque le papier deviendrait alors un engrais, pour faire pousser des choses et d’autres. 

L’artiste n’aura fait pousser que du radis, mais pourquoi ne pas tenter l’expérience de ce procédé avec d’autres plantes, comme la ciboulette ou des salades, pourquoi pas ?

Après, la seule chose à attendre, c’est un peu de soleil pour inonder de lumière les futures pousses. Les plus enthousiastes y verront peut-être une culture envisageable, dans le recyclage du papier, et des tonnes de déchets générés par l’industrie imprimée. 

Mais c’est peut-être et avant tout un concept esthétique pour embellir un appartement.  

Plus d’images à cette adresse .

Publicités

%d blogueurs aiment cette page :