ETHNOBOTANIQUE

Une dilettante veille sur ce sujet

Ethnobotanique du cocotier (Cocos nucifera L.) sur l’île de Vanua Lava (Vanuatu)

Article de Sophie Caillon,  Le Journal de la Société des Océanistes, n°133, 2e semestre 2011

Depuis la fin du XIXe siècle et jusqu’à nos jours, l’économie du Vanuatu est largement dépendante de l’industrie du coprah. L’extension des cocoteraies sur les rivages insulaires est une des évolutions les plus visibles causées par le développement de cette industrie. Même si les cocotiers étaient présents sur les îles avant l’installation des premiers hommes, la colonisation a transformé l’identité socioculturelle du cocotier. Dans cet article, nous traitons de l’ethnobotanique du cocotier dans le village de Vêtuboso sur l’île de Vanua Lava (groupe des Banks). L’évolution de son système de classification et de nomenclature, de la diversité de ses usages (techniques et culturels) et de son rôle symbolique (mythes et histoires associés, anthropomorphisme) porte témoignage de cette histoire. Aujourd’hui, certains habitants de Vanua Lava l’appellent « l’arbre des Blancs ».

Résumé et début du texte accessible sur Cairn. Article intégralement disponible en janvier 2015.

Publicités

%d blogueurs aiment cette page :