ETHNOBOTANIQUE

Une dilettante veille sur ce sujet

Le paysannat cotonnier africain dans la mondialisation : impacts sociaux, économiques et géographiques. Le cas de la région Est du Burkina Faso.

Thèse de Camille Renaudin, Université Paris-Sorbonne – Paris IV (Géographie), 18/03/2011, Sylvie Brunel ; Jean-Marie Miossec (Dir.), 385 p.

Cette recherche traite de la vulnérabilité des paysans cotonniers au Burkina Faso face aux évolutions du marché et aux changements institutionnels de la filière. En effet, la filière coton a subi depuis une dizaine d’années une crise généralisée, dont la chute des prix fut le caractère le plus visible. Cette crise sans précédent est symptomatique du démantèlement des filières d’exportation, mises en place progressivement depuis la période coloniale, dans le cadre des politiques d’ajustement structurel. La filière coton étant reconnue comme un succès historique de développement agricole, ses difficultés actuelles sont donc un bon révélateur de l’impact du retrait des États et de la coopération internationale dans le secteur de l’agriculture. Les résultats s’appuient sur le traitement d’enquêtes par questionnaire menées auprès de paysans dans l’Est du Burkina Faso et sur la réalisation d’entretiens semi-directifs auprès des acteurs de la filière. Ces analyses de terrains sont ensuite confrontées aux stratégies de sortie de crise proposées par les sociétés cotonnières, l’Union des Producteurs de Coton Burkinabè et l’État. Cette échelle d’analyse est intégrée dans une étude à différentes échelles, de la région, au marché global en passant par l’État. Cette approche multi-scalaire originale est la seule capable de mettre en relation efficacement les conclusions fondées sur un niveau unique d’analyse. Les conclusions montrent que le devenir de la filière coton et la stabilité des régions concernées dépendent de l’action des producteurs, des États et de la coopération internationale en faveur de l’agriculture familiale. Enfin, ce travail souligne l’intérêt de l’approche géographique qui intègre l’emboîtement des échelles en tant qu’élément majeur de la pérennité des filières agricoles dans les pays en voie de développement.

Thèse intégralement accessible en version PDF (25,3 Mb) sur TEL.

Publicités

%d blogueurs aiment cette page :